Aller au contenu

Puisqu’un satellite permet à la NASA de chercher de l’eau sur la lune, pourquoi ne pas utiliser cette technologie pour la recherche de fuites sur le réseau de distribution? VIVAQUA a fait le test.

Le principe est simple: 630 km au-dessus de nos têtes, un appareil embarqué scanne le sol jusqu’à 2 mètres de profondeur et mesure sa résistance électrique, différente lorsque le sol est gorgé d’eau.

Le service Recherche fuites de VIVAQUA se base sur les informations reçues et, grâce aux appareils habituels, localise les fuites avec précision. En 4 jours seulement, VIVAQUA a détecté 14 fuites sur 6,8 km contrôlés. Un travail qui aura pris plus d’un mois avec la méthode classique…

Ce test s’inscrit dans le projet stratégique de VIVAQUA visant à diminuer les volumes d’eau non facturés à 10% de la production totale à l’horizon 2024.

© 2021 Vivaqua | Cookie policy