Communiqués

08/08/2019

A Bruxelles, l’eau du robinet est d’excellente qualité: il n’est pas nécessaire de la filtrer avant de la boire.

VIVAQUA tient à rappeler qu’en Région de Bruxelles-Capitale, l’eau de distribution répond entièrement aux normes légales de potabilité imposées par les trois Régions et l’Etat fédéral belges, plus strictes que les normes prescrites par l’Union européenne. En conséquence, il n’est donc pas nécessaire de filtrer l’eau du robinet avant de la boire.

 

Un article paru ce mardi 6 août dans la presse mentionne que ’l’eau du robinet à Bruxelles est mauvaise. Il faut la filtrer […]’’. Cette opération serait nécessaire pour enlever le chlore et le fer qu’elle contient.

 

VIVAQUA rappelle qu’en Région de Bruxelles-Capitale, l’eau du robinet est parfaitement propre à la consommation et ne nécessite pas de filtration préalable. L’eau de distribution satisfait entièrement aux normes légales de potabilité prévues par la législation belge (tant fédérale que régionale) et européenne. Sa teneur en chlore et en fer est inférieure aux normes prescrites par la législation.

 

De plus, le laboratoire de VIVAQUA (accrédite ISO 17025 et certifié par BELAC) atteste en permanence la qualité de l'eau fournie et vérifie la potabilité des eaux distribuées. Le laboratoire analyse tous les paramètres prévus par la législation, et donc aussi la teneur en chlore et en fer.

 

VIVAQUA ajoute le strict minimum de chlore nécessaire pour garantir la désinfection de l’eau pendant le transport dans les conduites. Cette mesure permet d’éviter toute contamination bactérienne. Ainsi, seule une eau parfaitement sûre arrive chez les consommateurs.

 

Ces doses sont réduites au strict nécessaire: un litre d'eau de distribution peut contenir au maximum un quart de milligramme de chlore, des doses très faibles et sans danger pour la santé.

 

Quant au fer, il est naturellement présent dans de nombreuses nappes phréatiques exploitées pour produire de l’eau de distribution en Belgique.

 

VIVAQUA tient donc à préciser que l’eau du robinet est parfaitement saine et bon marché, et sa consommation ne nécessite pas de filtration préalable.

 

8/07/2019

Métaux lourds dans l’eau du robinet dans des casernes de la Police Fédérale : mise au point de VIVAQUA

La presse du jour fait état de concentrations importantes en métaux lourds (comme le plomb) constatées lors de prise de prélèvements à certains robinets de consommation humaine dans 3 bâtiments de la Police Fédérale à Bruxelles. 

Dans ce contexte, la société d’eau bruxelloise VIVAQUA, tient à souligner que cette contamination est issue des installations intérieures où des conduites en plomb seraient encore présentes. Ces installations sont de la responsabilité du propriétaire du bâtiment. Les prélèvements aux compteurs ont confirmé que l’eau que VIVAQUA distribue à l’entrée des bâtiments concernés respecte toutes les normes de potabilité.  

Pour ce qui concerne le réseau de distribution public, VIVAQUA tient à rappeler qu’il n’existe pas de conduites en plomb en territoire bruxelloise. Pour ce qui est des raccordements (les branchements entre les immeubles et les conduites), VIVAQUA a mené une campagne d’éradication structurelle entre 2003 et 2009, lors de laquelle environ 6.000 raccordements en plomb par an ont été remplacés. Depuis, VIVAQUA remplace des cas résiduaires qui n’avaient pas encore été traités lors de la campagne structurelle. Au total, 46.558 de raccordements en plomb ont ainsi été remplacés depuis le début du programme (chiffre 2018).

Enfin, VIVAQUA rappelle que son laboratoire atteste en permanence la qualité de l'eau fournie et vérifie la potabilité des eaux distribuées. Le paramètre « plomb » est analysé selon les critères spécifiés dans la réglementation, mais à une fréquence bien supérieure à celle qui y est indiquée.  Selon la réglementation, une trentaine de contrôles doit être réalisée annuellement en Région bruxelloise, mais dans les faits et sur base volontaire, VIVAQUA en a réalisé plus de 900 en 2018 vu l’importance sanitaire de ce paramètre. Les contrôles concernent tous les types d’abonnés, à la fois privés et publics.

 

 

18/03/2019

Le tunnelier Petra, qui creusera le bassin d’orage Grandchamp, sera baptisé le 24 mars 2019   

A l’occasion des Journées bruxelloises de l’Eau, VIVAQUA est heureuse de vous inviter au baptême du tunnelier Petra, en présence de Céline Fremault, Ministre bruxelloise de l’Environnement, Benoît Cerexhe, bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre et Bernard Van Nuffel, Président de VIVAQUA.

 

Ce tunnelier procèdera au forage d’un bassin d’orage de 377 m de long et de 5,2 m de diamètre sous l’avenue Grandchamp à Woluwe-Saint-Pierre.  


Ce chantier impressionnant permettra de limiter les problèmes d’inondations qui touchent régulièrement la vallée du Struykbeek.

 

Rendez-vous le 24 mars à 11h30 à l’angle de l’avenue Grandchamp et du Val des Seigneurs.

Le baptême sera suivi d’un cocktail et d’une visite du chantier.

 

20/02/2019
VIVAQUA renouvelle ses organes de gestion en vue d’une année cruciale

Ce mercredi 20 février, l’Assemblée Générale (AG) de VIVAQUA a renouvelé la composition du Conseil d’Administration suite aux élections communales 
du 14 octobre dernier.


Traditionnellement, l’AG est organisée le 1er jeudi du mois de juin. VIVAQUA a souhaité accélérer le renouvellement des organes de gestion afin de permettre aux nouveaux mandataires de s’impliquer au plus tôt dans le processus du plan stratégique VIVAnext. Pour rappel, VIVAnext sera déterminant pour l’avenir de VIVAQUA: il fixera, pour la période 2019-2024, les 6 objectifs stratégiques à atteindre et détaillera les actions et les moyens mis en œuvre pour y arriver. 


L’Assemblée Générale a désigné les 29 membres du Conseil d’Administration - 21 hommes et 8 femmes -  qui seront désormais chargés d’administrer et de contrôler l’entreprise. 


Dans la foulée, le nouveau Conseil d’Administration a désigné les 7 membres du Bureau Exécutif, le Président et le Vice-Président. 


La Présidence sera assurée par Bernard Van Nuffel (Jette). M. Van Nuffel, qui était déjà Administrateur de VIVAQUA sous la législature précédente, a une longue expérience en urbanisme et en travaux publics. Architecte de formation, il est passionné par l’écologie urbaine. La Vice-Présidence reviendra à Guy Wilmart (Anderlecht), ancien Président du Conseil d’Administration de Sibelga. 


Les autres membres du Bureau Exécutif sont Jonathan Biermann (Uccle), Vanessa Loodts (Schaerbeek), Cathy Marcus (Saint-Gilles), Vincent Molenberg (Auderghem) et Marc Vande Weyer (Berchem-Sainte-Agathe). 
Le Comité d’Audit, composé de 3 membres du CA et de 2 experts indépendants a lui aussi été renouvelé. 


De nouveaux Administrateurs rejoignent VIVAQUA, d’autres nous quittent… VIVAQUA tient à les remercier chaleureusement pour leur travail, réalisé dans un esprit collégial et dans l’intérêt de l’entreprise. 
VIVAQUA remercie tout particulièrement Faouzia Hariche, qui a repris la Présidence de VIVAQUA dans des circonstances difficiles à l’automne 2017. Mme Hariche a réussi à mener à bien deux chantiers déterminants pour l’avenir de l’entreprise: la fusion entre HYDROBRU et VIVAQUA et la sortie des communes flamandes. Elle a aussi contribué au lancement de la réflexion stratégique VIVAnext et à la réforme de la gouvernance interne de l’entreprise. 

 

 

19/12/2018
Fuite réparée à Molenbeek

Entre 6h et 7h, le service de garde de VIVAQUA constate une baisse de pression importante dans le quartier Ribaucourt à Molenbeek. Une équipe du service de garde se rend immédiatement sur place car elle suspecte une fuite sur le réseau de distribution (une baisse de pression en est souvent le signe). Aucune eau n’est visible sur la chaussée car l’eau a trouvé son chemin dans le sous-sol et rejoint l’égout.  

 

Les équipes techniques interviennent rapidement et remplacent 3 mètres de tuyaux pour réparer la fuite. A 14 h, l’alimentation en eau est rétablie.

 

L’égout se trouvant à proximité de la fuite s’est affaissé sur 3 mètres. Une réparation provisoire va être effectuée cette semaine et la voirie remblayée. Afin de limiter l’impact de ces travaux sur la circulation, la réparation définitive sera réalisée l’an prochain, en coordination avec un autre de nos chantiers dans une rue voisine.

 

 

19/12/2018
Fuite à Molenbeek: intervention rapide des équipes de VIVAQUA

Entre 6h et 7h, le service de garde de VIVAQUA a constaté une baisse de pression importante dans le quartier Ribaucourt à Molenbeek. Une équipe du service de garde s’est immédiatement rendue sur place car nous suspections une fuite importante (une baisse de pression en est souvent le signe).

 

Après recherche, notre équipe a cerné la zone concernée.

 

Il faut signaler qu’aucune eau n’était visible sur la chaussée, elle a dû trouver son chemin dans le sous-sol et rejoindre l’égout. En effet, depuis les cheminées d’accès à l’égout, on constate d’importantes arrivées d’eau ‘propre’.

 

A l’heure actuelle nos équipes d’intervention sont sur place. Tout d’abord, les techniciens doivent isoler la conduite concernée (certains riverains seront donc sans eau pour une durée la plus courte possible), localiser précisément la fuite et la réparer. VIVAQUA va ensuite inspecter les égouts pour évaluer l’impact de cette fuite sur le réseau d’égouttage.

 

VIVAQUA met tout en œuvre pour rétablir au plus tôt l’alimentation en eau de tous les ménages.

 

 

03/07/2018
VIVAQUA propose une facturation mensuelle… 

Depuis ce 2 juillet, les clients de VIVAQUA peuvent recevoir une facture d’eau mensuelle via la plateforme électronique Doccle. Un système pratique, facile et gratuit qui répond au souhait des citoyens.


La plupart des clients de VIVAQUA reçoivent une facture d’eau annuelle, parfois lourde pour leur budget. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à s’adresser à VIVAQUA pour obtenir des plans de paiement. Désormais, la facturation d’acompte mensuelle en ligne via Doccle permettra de fractionner les charges liées à leur consommation d’eau sans devoir passer par le Service clientèle. Elle permettra également aux consommateurs de gérer plus facilement leur budget. 


Envoyer des factures papier tous les mois aux 353.897 abonnés bruxellois représente un surcoût important. Proposer une facturation mensuelle sans augmenter les frais de gestion ne pouvait donc se faire que de manière électronique. VIVAQUA a décidé de rejoindre la coopérative Doccle. Le système est simple: en quelques clics, le client crée son compte sur la plateforme Doccle et peut ensuite consulter, archiver et payer ses factures depuis la maison, le bureau ou dans les transports en commun.  


Chaque client sera informé de cette nouvelle possibilité de paiement, par mail ou via un flyer jointe à la facture. Au Siège social de VIVAQUA, un terminal a été installé : les visiteurs peuvent donc s’inscrire directement et, si nécessaire, poser leurs questions.


Le prix de l’eau en Région bruxelloise
En Région de Bruxelles-Capitale, une tarification solidaire est d’application depuis 2005.  Le tarif au m³ est fixé par tranche de consommation (4 tranches: vitale, sociale, normale et confort) en fonction des personnes qui composent le ménage. Le tarif augmente donc suivant les tranches. En moyenne, le m³ d’eau coûte 3,24 € aux clients résidentiels bruxellois… Ce prix couvre la distribution d’eau potable, l’assainissement communal (la gestion des réseaux d’égouts) et l’assainissement régional (reversé à la SBGE).
 

Pour un ménage de 2 personnes, la facture s’élève donc à 226,8 €/an pour 70 m³ + 25,23 € de redevance d’abonnement. 
En Région bruxelloise, le prix de l’eau n’a pas augmenté (et n’a pas été indexé) depuis 2014. 
 

Afin d’aider les personnes en situation précaire, une contribution de 0,03 € est prélevée sur chaque m³ facturé pour alimenter un fonds social géré par les Centres public d'aide sociale des communes de la Région de Bruxelles-Capitale. 
 

 

 

19 juin 2018
Fuite sur une conduite d’adduction de VIVAQUA à Céroux-Mousty

La fuite, détectée à 10h ce matin, est déjà circonscrite. Le service technique de VIVAQUA va pomper au plus vite la zone inondée pour détecter l’origine du problème et procéder aux réparations.

 

A 10 h, le dispatcher de VIVAQUA constate qu’un réservoir se vide trop rapidement et que des débitmètres tombent à zéro (signe d’une absence de passage d’eau dans une conduite). Il procède alors des manœuvres de vannes pour essayer de déterminer l’origine du problème. Vers 10h30, la police signale une accumulation d’eau rue Franquenies à Céroux-Mousty.

Le personnel d’exploitation de VIVAQUA se rend directement sur place et travaille en collaboration avec Infrabel et les clients locaux de VIVAQUA : in BW et la SWDE. VIVAQUA prend immédiatement les mesures nécessaires pour circonscrire la fuite (fermeture de vannes pour couper l’arrivée d’eau).

La fuite se situe sur une conduite d’adduction (grosse conduite qui transporte l’eau des lieux de production vers la Région bruxelloise et qui alimente des clients wallons). Il s’agit d’une conduite de 1000 mm de diamètre donc les quantités d’eau transportées sont importantes (75.000m³/j).

L’alimentation en eau des différents clients est assurée.

L’origine de la fuite n’est pas encore localisée car le terrain est noyé. VIVAQUA va pomper l’eau à partir d’une de ses chambres de vannes souterraines qui se trouve sur sa propriété. Il faudra donc quelques heures avant de localiser la fuite et envisager les réparations.

Par mesure de sécurité, Infrabel a décidé d’arrêter la circulation des trains de la ligne Charleroi/Ottignies car le ballast était humide.

 

9 mars 2018

Fuite chaussée de Stockel: VIVAQUA travaillera au finish pour rétablir la situation

Suite à une fuite sur le réseau de distribution, la chaussée de Stockel, à Woluwe-Saint-Lambert est fermée à la circulation. La fuite est déjà réparée et la distribution d'eau a été rétablie. VIVAQUA travaille actuellement à la réfection de la voirie afin de garantir un retour rapide à la normale.

Une fuite sur le réseau de distribution a été détectée et réparée le 7 mars dernier sous la chaussée de Stockel à Woluwe-Saint-Lambert. La fourniture d'eau a été rétablie dans le quartier dès mercredi. Les travaux de réfection de la voirie devaient être entamés le 8 mars, mais en raison de fortes pluies, les opérations ont été postposées à ce vendredi 9 mars.

Après une inspection détaillée du chantier, les équipes techniques de VIVAQUA ont découvert une importante cavité sous la chaussée et la commune a procédé à la fermeture de la voirie, qui devra être réparée sur une portion de 5 m de long sur 5 m de large (à 1,30 de profondeur). Il n'y a pas de risque d'instabilité pour les bâtiments se trouvant dans le périmètre du chantier. Le réseau d'égouttage n'a pas été impacté et fonctionne normalement.

VIVAQUA travaille au finish pour rétablir la situation au plus vite. Les travaux dureront environ une semaine. 

 

 

8 mars 2018

VIVAQUA apporte son aide au collectif ‘La voix des sans-papiers’ à Forest

VIVAQUA a pris connaissance de la situation précaire dans laquelle se trouvent les membres du collectif ‘La voix des sans-papiers’, qui occupent depuis peu un internat de Forest. En effet, depuis mardi, une partie du bâtiment est privée d’eau.

Aucune fuite n’a été constatée sur le réseau public de distribution. VIVAQUA n’est donc pas à l’origine de la coupure d’eau dans le bâtiment. Soucieuse d’apporter rapidement une solution, VIVAQUA va, dès aujourd’hui, installer dans la rue un col de cygne afin de donner accès à l’eau courante, le temps que le problème – qui se situe en partie privée – soit résolu. 

VIVAQUA collabore avec les autorités communales de Forest.

 

 

5 janvier 2018

Feu vert pour la sortie des communes flamandes de VIVAQUA 

‘Demande non fondée’ - Tel est le jugement du Tribunal de Commerce concernant l’action menée par Auderghem et Woluwe-Saint-Lambert en vue de suspendre le retrait des 15 communes flamandes associées à VIVAQUA.

Le 29 septembre 2017, l’Assemblée générale de VIVAQUA votait la sortie des 15 communes flamandes associées. Début décembre, Auderghem et Woluwe-Saint-Lambert introduisaient un double recours contre cette décision: une action était introduite devant le Conseil d’Etat et l’autre devant le Tribunal de Commerce de Bruxelles.
 
Ce 4 janvier, le Tribunal de Commerce a déclaré non fondée la contestation des 2 communes. Ce jugement par lequel le Tribunal de Commerce se juge compétent devrait éteindre automatiquement l’action au Conseil d’Etat, qui ne peut statuer sur des matières relevant d’un autre Tribunal.

Faouzia Hariche, Présidente de VIVAQUA, se réjouit de cette décision. ‘D’une part, elle nous permet de poursuivre en toute sérénité le transfert des activités vers les nouveaux opérateurs choisis par les communes flamandes. D’autre part, nous pouvons, comme prévu, finaliser le processus de fusion par absorption de HYDROBRU dans VIVAQUA, fusion qui permettra de mener une politique cohérente et efficace de l’eau en faveur du citoyen bruxellois.’ 

 

 

28 décembre 2017

Affaissement à Jette: VIVAQUA commence les travaux de réfection

Un petit affaissement de voirie s'est produit à Jette, rue Léopold 1er, à l’angle avec la rue Pannenhuis, mardi 26 décembre en fin d’après-midi. Après diverses inspections, les services techniques de VIVAQUA ont constaté que le trou d'environ 1 m de diamètre et d'1 m de profondeur trouve son origine dans la défectuosité des raccordements à l’égout d’un bâtiment voisin et d’un avaloir. 

 

Les travaux de réparation ont commencé ce jeudi 28/12 et devraient durer quelques jours. La circulation pourra alors être rétablie, mais la réparation définitive de l’asphalte ne pourra se faire qu’après le 8 janvier, lorsque les fournisseurs seront pleinement opérationnels.

 

 

6 novembre 2017

VIVAQUA ne vend pas l'eau moins cher aux Flamands qu'aux Bruxellois

Les 15 communes du Brabant flamand associées à VIVAQUA ont décidé de quitter l'intercommunale à partir du 1er janvier 2018. Cependant, VIVAQUA restera le fournisseur exclusif d'eau en gros dans ces 15 communes jusqu'en 2036.
Dès le 1er janvier 2018 également, VIVAQUA et HYDROBRU, les deux opérateurs en charge de la distribution de l'eau potable et de l'assainissement des eaux usées en Région de Bruxelles-Capitale vont fusionner. VIVAQUA deviendra un opérateur intégré qui distribuera l’eau en direct aux ménages bruxellois.

 

Un bon accord pour VIVAQUA
Pour accepter de laisser partir les 15 communes associées du Brabant flamand, VIVAQUA a exigé de rester le fournisseur exclusif d'eau en gros sur leur territoire pour un prix fixe de 0,63 €/m³ - soit le tarif accordé à FARYS en 2012 - et ce, pendant une période de 18 ans. Cela couvre 3 législatures communales, soit la durée maximale des engagements pouvant être pris par une commune dans une intercommunale en Flandre.
Ce contrat de fourniture exclusive d'eau, à un prix déterminé, à volume constant et pendant une longue période permettra à VIVAQUA de pérenniser une partie appréciable de son chiffre d'affaire, malgré le départ des 15 communes flamandes de la périphérie.
Cet accord avec les communes flamandes a fait l’objet d’une décision favorable unanime en mai dernier du Conseil d’Administration de VIVAQUA.
En décembre 2016, une autre piste avait été envisagée, à savoir garantir à VIVAQUA le droit de rester, par préférence, le fournisseur dans les 15 communes flamandes, à condition de pratiquer le prix du marché. Cet accord, qui n'a pas abouti, ne prévoyait ni un volume garanti, ni une durée minimale de fourniture.


Pourquoi un tarif plus bas en Flandre?
Le tarif actuellement appliqué par VIVAQUA pour la vente en gros à ses clients institutionnels (HYDROBRU, Farys, De Watergroep, SWDE, CILE, IECBW) est de l’ordre de 0,80 €/m³.
A partir du 1er janvier 2018, VIVAQUA assurera, en exclusivité, les besoins en eau potable sur le territoire des 15 communes du Brabant flamand à un prix fixe de 0,63 €/m³, quel que soit le futur distributeur choisi par ces communes.
Ce tarif découle du contrat conclu et négocié en 2012 par la précédente Direction générale de VIVAQUA avec l'intercommunale flamande FARYS, qui prévoit une baisse de prix de l’ordre de 0,20 €/m³ à partir du 1er janvier 2019, soit un tarif de de 0,63 €/m³ et ce pour une période de 30 ans. Il était donc logique d'appliquer ce même tarif au nouveau contrat de fourniture avec les communes flamandes sortantes.

 

VIVAQUA ne vendra pas l'eau plus cher à ses communes associées de la Région de Bruxelles-Capitale
Dès le 1er janvier 2018, la fusion par absorption entre HYDROBRU (actuel client de VIVAQUA en Région de Bruxelles-Capitale) et VIVAQUA sera effective. Il n’y aura donc plus de vente d’eau en gros sur le territoire bruxellois, puisque VIVAQUA deviendra un opérateur unique et intégré qui vendra de l’eau directement à l’usager final bruxellois.

 

En Région de Bruxelles-Capitale, l'eau est (et restera) sensiblement moins chère pour le consommateur final que dans les autres régions du pays
A consommation égale, un ménage flamand ou wallon paie son eau entre 20% et 57% plus cher qu’un ménage bruxellois.
Le prix de l'eau n'a plus augmenté ni été indexé en Région de Bruxelles-Capitale depuis 2014
En outre, le prix de l'eau pour les ménages bruxellois ne sera pas impacté au 1er janvier 2018 par la sortie des communes de la périphérie flamande. Au contraire, grâce à cette négociation qui a permis d'éviter le retrait de 15 communes actionnaires sans contrepartie, la situation de VIVAQUA ne sera pas fragilisée. 

 

2017 - Prix moyen au m³ pour un ménage de 2 personnes consommant 72 m³/an (TVA comprise)
RBC        3,65€/m³      % de variation par rapport à la Région de Bruxelles Capitale (RBC)
IWVB*    5,28€/m³      +45%
Anvers    4,39€/m³      +20%
Gand       5,37€/m³      +47%
Namur     5,50€/m³      +51%
Liège        5,72€/m³     +57%
* Communes flamandes de la périphérie bruxelloise

 

Au 1er janvier 2018, l’eau sera toujours de l’ordre de 30% plus chère en Périphérie flamande qu’à Bruxelles, où le prix restera inchangé.

 

 

20 septembre 2017

Transparence et bonne gouvernance: VIVAQUA avance  

Le Conseil d’Administration de VIVAQUA,  réuni ce 20 septembre 2017 sous la Présidence de Faouzia Hariche, a pris connaissance des exigences de la commune de Schaerbeek. La commune conditionne en effet son vote positif sur le retrait des communes flamandes et sur la fusion HYDROBRU/VIVAQUA. Ces points seront soumis à l’Assemblée générale de VIVAQUA le 29 septembre prochain.  

 

Le Conseil d’Administration tient à souligner que certaines de ces exigences sont d’ores et déjà acquises. En effet, depuis avril 2017, tout fonctionnaire de VIVAQUA exerçant un mandat dérivé le fait à titre gratuit.  
En mai, le Conseil de Gérance de VIVAQUA a chargé l’ASBL Guberna, bien connue pour son expertise en matière de bonne gouvernance publique, de l’aider à mettre en place, à bref délai, un service et un comité d’audit interne. Un rapport est attendu au plus tard pour le 15 novembre.
La nouvelle Direction Finances travaille par ailleurs depuis plusieurs semaines à la mise en place d’une comptabilité analytique. 
VIVAQUA a également pris une série de décisions destinées à simplifier ses structures: la suppression du Collège des Commissaires à dater du 1er janvier 2017, la dissolution de sa filiale VIVAQUA Consult en avril 2017 et la fusion VIVAQUA/HYDROBRU au 1er janvier prochain. 

 

Concernant la transparence des rémunérations, le rapport d’activités 2016 de VIVAQUA a mentionné pour la première fois le détail des rémunérations et avantages des Administrateurs, des Gérants et des Membres des Comités régionaux de concertation. Depuis le 1er avril 2017, les Gérants ont renoncé à leurs jetons de présence au Conseil d’Administration. Pour le futur, la révision du montant des rémunérations et jetons de présence des Gérants et Administrateurs est en attente des décisions à prendre au niveau régional.

 
En outre, le rapport d’activités 2017 de VIVAQUA mentionnera le détail de la rémunération et des avantages de la Directrice générale de VIVAQUA. Par l’application des règles statutaires préexistant à son arrivée chez VIVAQUA, cette rémunération s’élève à 249.298€/an brut, pécule de vacances et prime de fin d’année inclus.

 

En ce qui concerne les autres exigences de Schaerbeek, le Conseil d’Administration de VIVAQUA est prêt à ouvrir le débat mais n’est pas habilité à prendre de telles décisions. En effet, ces exigences concernent le fonctionnement et l’organisation de la future entité fusionnée et nécessiteront une modification des statuts et une décision des organes de gestion de cette entité fusionnée, lorsqu’ils auront été mis en place, début 2018.

 

 

 

10 septembre 2017

Effondrement chaussée de Louvain: les travaux avancent bien

A hauteur des n° 197 à 209, le remblayage jusqu’à 1,20 m sous le niveau de la voirie est terminé. La stabilité des n° 203 à 209 ayant été confirmée par les experts, VIVAQUA rétablit, à l’aide de tuyaux souples, l’alimentation eau pour les habitants qui pourront rentrer chez eux ce soir.  Des rampes permettant l’accès aux bâtiments seront placées avant leur retour.

Pour demain midi, l’objectif de VIVAQUA est de rétablir l’alimentation en eau  des n° 197, 199 et 201 dont la stabilité doit encore être confirmée.

Demain soir, tous les habitants évacués devraient donc avoir réintégré leur domicile et disposer d’eau potable.

 

9 septembre 2017

Effondrement chaussée de Louvain: remblayage en cours

Malgré le mauvais temps, les travaux se poursuivent chaussée de Louvain pour dégager les morceaux d’asphalte, remblayer jusqu’à 1,20 m sous le niveau de la voirie et stabiliser le terrain à hauteur des n° 197 à 209. La fragilité du terrain impose de procéder avec prudence.

Par ailleurs, le travail d’expertise se poursuit pour déterminer la (ou les) cause(s) de l’incident et les responsabilités. Sans attendre le résultat de ces analyses, les personnes qui ont subi un préjudice peuvent déjà contacter leur assureur ainsi que le service Assurances de VIVAQUA (ass-verz@vivaqua.be) qui, quel que soit le résultat de ces analyses, jouera le rôle d’intermédiaire pour faciliter les démarches administratives des habitants.

 

8 septembre 2017

Chaussée de Louvain à Bruxelles: les équipes de VIVAQUA restent sur le pont

Les prévisions météo étant mauvaises, VIVAQUA a cette nuit collaboré avec la Protection civile pour placer des sacs de sable en travers de la chaussée de Louvain, en amont des 2 effondrements, afin d’éviter des dégâts supplémentaires.

 

Les inspections réalisées ce matin par nos équipes ont montré qu’il n’y avait pas d’autres fuites sur le réseau de distribution du quartier et que le réseau d’égouttage était opérationnel.

 

La stabilité des bâtiments a été confirmée en début d’après-midi par les experts mandatés par Bruxelles Mobilité et la commune. Les équipes ont déjà rétabli l’alimentation en eau potable des n° 209 à 221. Pour les habitants des n° 197 à 207 – là où l’asphalte s’est effondré et où la fourniture de gaz et d’électricité a aussi été interrompue - VIVAQUA mettra rapidement en place un système d’appoint pour garantir la fourniture d’eau.  

 

Pour la réparation de la conduite de 300 mm qui a lâché, VIVAQUA a déjà sollicité un entrepreneur pour procéder au déblayage et remblayage de la zone. La commande des pièces nécessaires a été lancée. 

 

7 septembre 2017 (2)
Chaussée de Louvain à Bruxelles: les équipes de VIVAQUA mobilisées

Un effondrement, causé par une fuite sur une grosse canalisation d’eau, s'est produit ce 7 septembre chaussée de Louvain à Saint-Josse-ten-Noode.

 

Les équipes de VIVAQUA se sont immédiatement rendues sur place pour évaluer les dégâts sur le réseau de distribution d’eau potable et sur le réseau d’égouttage, afin de commencer au plus vite les réparations. 

 

En fin d’après-midi, un deuxième effondrement, à hauteur du n° 205 de la chaussée de Louvain, a brutalement  interrompu les travaux. Deux ouvriers de VIVAQUA qui étaient à pied d’œuvre ont été blessés, heureusement sans gravité. Ce deuxième effondrement a eu un impact sur une autre conduite de distribution et l’alimentation des maisons se trouvant chaussée de Louvain entre les rues Wauwermans et Vanderhoeven a dû être temporairement coupée pour des raisons de sécurité. Ces maisons sont, depuis la fin de la matinée, inoccupées depuis l’ordre d’évacuation du Bourgmestre.  

 

Pour évaluer les risques et coordonner les interventions avec les autres impétrants, une réunion de coordination est prévue demain matin à 10 h à la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode. Depuis jeudi matin, VIVAQUA est bien entendu en contact permanent avec Infrabel, Elia, Sibelga et les autorités.

 

VIVAQUA maintiendra cette nuit une surveillance sur les lieux et effectuera des rondes toutes les deux heures, en bonne entente avec Sibelga et la police.

 

Dès demain  matin, les équipes de VIVAQUA procéderont à l’inspection des égouts se trouvant sous le deuxième affaissement. Elles mettront tout en œuvre pour rétablir, avant le week-end, l’alimentation en eau des maisons concernées.

 

VIVAQUA a mobilisé toutes les équipes nécessaires pour pouvoir reprendre les réparations dès ce week-end et rétablir la situation au plus vite.  

 

7 septembre 2017
Effondrement chaussée de Louvain: les équipes de VIVAQUA travailleront 24h/24.

Suite à la rupture d'une grosse conduite de distribution d'eau (300 mm de diamètre), un effondrement s'est produit ce jeudi matin 7 septembre au coin de la chaussée de Louvain et du boulevard de Clovis à Saint-Josse-ten-Noode. 

 

L'équipe technique de VIVAQUA est sur place: après avoir isolé la conduite, elle recherche l'origine de la fuite.

 

Cette fuite a également impacté le trafic ferroviaire: les voies sont couvertes de boue entre les gares de Bruxelles-Nord et de Bruxelles-Schuman. VIVAQUA est en contact permanent avec Infrabel pour suivre l'évolution de la situation.

 

Les équipes de VIVAQUA vont travailler 24h/24 afin de clôturer l'incident au plus vite. 

 

2 juin 2017

Fusion de VIVAQUA et HYDROBRU: les feux sont au vert

Le dernier obstacle à la fusion des deux intercommunales bruxelloises de l'eau vient d'être levé. Le parlement bruxellois a voté ce vendredi 2 juin la modification de l’Ordonnance fixant un Cadre pour l’Eau.


Prévue pour la fin 2016, la fusion par absorption de HYDROBRU dans VIVAQUA a dû être reportée car une des conditions suspensives n’avait pas été rencontrée. En effet, le Parlement flamand avait déposé une motion en conflit d’intérêt. Par ce biais, il souhaitait soutenir la volonté de certaines communes flamandes de sortir de VIVAQUA. Le Parlement bruxellois n’avait par conséquent pas pu voter la modification de l’Ordonnance fixant un Cadre pour l’Eau (OCE).

 

La semaine dernière, le Conseil d’Administration de VIVAQUA a entériné la déclaration d’intention réglant le retrait des communes flamandes et a ainsi débloqué la situation. Ce vendredi, le parlement bruxellois a donc pu voter la modification de l’OCE et levé le dernier obstacle à la fusion.

 

Jusqu’à présent, HYDROBRU était responsable de la distribution d’eau ainsi que de la gestion des réseaux d’égouts en Région bruxelloise et déléguait l’ensemble de ses activités à VIVAQUA. Après la fusion, HYDROBRU va donc disparaître. L’intégralité de son patrimoine sera transféré à VIVAQUA qui deviendra l’unique intercommunale du secteur de l’eau bruxellois. 

 

Cette fusion n’aura aucun impact sur le personnel des 2 intercommunales, les 3 collaborateurs d’HYDROBRU intégrant les équipes de VIVAQUA.

 

La fusion se traduira par une réelle simplification du secteur de l’eau puisqu’elle proposera aux consommateurs et aux communes un seul point de contact sur le plan commercial et technique. Une intercommunale unique garantira en outre une cohérence industrielle et économique accrue et plus d’efficacité dans la gestion quotidienne de l’ensemble des activités. Et par la rationalisation comptable qu'elle implique, la fusion améliorera par ailleurs grandement la transparence au niveau de la détermination du "coût-vérité" de l'eau en Région bruxelloise. 

 

 

24 mai 2017 
 
Accord entre VIVAQUA et ses associés flamands

Le Conseil d’Administration de VIVAQUA vient d’approuver à l’unanimité la déclaration d’intention réglant le retrait de communes flamandes de l’intercommunale.

 

Depuis la 6e réforme de l’Etat, toutes les activités liées au cycle de l’eau sont des matières totalement régionalisées. Par ailleurs, un accord de coopération, adopté par les 3 Régions en 2014, permet  aux communes de quitter une intercommunale soumise à une tutelle autre que celle de leur Région. C’est dans ce cadre que plusieurs communes du Brabant flamand associées à VIVAQUA ont émis le souhait de se retirer de l’Intercommunale.


Les discussions menées au cours de ces dernières semaines entre des représentants des associés flamands concernés et VIVAQUA ont abouti à une déclaration d’intention balisant les modalités de sortie. Cette déclaration d’intention a été entérinée ce  mercredi 24 mai par le Conseil d’Administration de VIVAQUA et sera, dans les semaines qui viennent, soumise pour approbation aux Conseils communaux des communes associées. 


Par cet accord et dans l’intérêt des clients concernés, les deux parties ont veillé à assurer, au 1er janvier 2018, le transfert  des activités dans les meilleures conditions de continuité. C’est ainsi que le personnel aujourd’hui dédicacé aux activités dans les communes flamandes, les infrastructures et le matériel seront transférés à l’entité désignée par chaque commune pour assumer la distribution d’eau sur son territoire. Certaines d’entre elles se sont d’ores et déjà prononcées en faveur de l’examen de la création d’une nouvelle intercommunale en Brabant flamand.  


L’accord prévoit également que VIVAQUA continuera, pendant 18 ans, à fournir l’eau aux communes flamandes. 


Enfin, par cet accord, les communes flamandes s’engagent à ne plus s’opposer à la fusion entre VIVAQUA et HYDROBRU, étape majeure de simplification du secteur de l’eau bruxellois. 

 

 

22 mars 2017

Plongée dans le monde de l’eau bruxellois…

A l’occasion des journées de l’eau, VIVAQUA vous  invite à découvrir deux lieux insolites généralement interdits au public: les réservoirs de Boitsfort et de Callois. VIVAQUA vous propose également de suivre, en photos, le tunnelier U-Tube, qui creuse un bassin d’orage de 1.300 m de long à Uccle.

 

Visite des réservoirs de Boitsfort et de Callois

Où est entreposée l’eau potable avant d’arriver au robinet? Depuis sa création, VIVAQUA a préféré stocker les eaux produites dans des réservoirs, aux capacités bien plus élevées que les châteaux d'eau. Ce dimanche, deux réservoirs sont exceptionnellement ouverts au public, le plus ancien et le plus récent réalisés par VIVAQUA.

 

Construit entre 1898 et 1903, le réservoir de Boitsfort est le plus ancien réalisé par VIVAQUA. Mystère… Bien qu'appelé 'réservoir de Boitsfort', l'ouvrage se situe sur le territoire d'Uccle, dans la forêt de Soignes, et ne dessert pas la commune de Watermael-Boitsfort. L’eau qui transite par le réservoir de Boitsfort est destinée aux quartiers de la Région bruxelloise situées entre 20 et 70 m d'altitude…  

Le 26 mars, de 11 à 17h, 1 chemin du Réservoir, 1180 Bruxelles                    

 

Callois vu du ciel, ce sont deux immenses constructions circulaires entourées de verdure... Avec une capacité de 120.000 m³ d'eau, le réservoir de Callois est le plus grand de VIVAQUA. Inauguré en 1981, il est situé à une altitude de 162,5 m et approvisionne les quartiers les plus ‘hauts’ de la Région bruxelloise. Callois se compose de deux réservoirs comprenant chacun deux compartiments superposés: un en sous-sol (36.000 m³/compartiment) et l'autre aérien (24.000 m³/compartiment).

Le 26 mars, de 11 à 17h, chaussée de Charleroi/chemin de la Maison du Roi 1, 1420 Braine-l’Alleud

 

Expo photo sur la construction du bassin d’orage de l’Ukkelbeek

Pour limiter les problèmes liés aux inondations dans la vallée de l’Ukkelbeek, VIVAQUA réalise un bassin d’orage tubulaire sous la rue de Stalle, la rue De Fré et l’avenue Brugmann. Afin de limiter l’impact des travaux sur les riverains et sur la mobilité, VIVAQUA a choisi une technique spectaculaire: le creusement au moyen d’un tunnelier baptisé U-Tube. Le bassin d’orage de l’Ukkelbeek fera 1.300 m de long et 4,66 m de diamètre. Une prouesse technique!

Du 20 au 26 mars, de 11 à 17h, au Doyenné, rue du Doyenné, 102 à 1180 Bruxelles – Photos Laurie Dieffembacq

 

 

21 décembre 2016 

Laurence Bovy, futur Directeur général de VIVAQUA

Ce 21 décembre, le Conseil d’Administration de VIVAQUA a désigné Laurence Bovy au poste de Directeur général en remplacement de Christiane Franck, actuel Directeur général qui partira à la retraite fin février 2017. 


Le Conseil d’Administration souhaite apporter quelques précisions sur la procédure de sélection qui a mené à la nomination de Mme Bovy. Il était demandé au chasseur de tête Egon Zehnder de proposer une liste de 3 candidats. Pour ces 3 candidats, la dernière étape de la sélection consistait en une épreuve orale devant un jury externe qui a placé Mme Bovy en première position. Le Conseil d’Administration a suivi l’avis du jury externe par 15 voix pour, 8 contre et 2 abstentions. Les responsables politiques de VIVAQUA ne sont intervenus à aucun moment dans l'examen des candidats, et le Conseil d'Administration a salué la procédure et sa transparence, avant de se prononcer.

 

 

6 décembre 2016 
Un nouveau bassin d’orage pour la vallée de l’Ukkelbeek

Ce mardi 6 décembre, la Ministre Céline Fremault, le Bourgmestre d’Uccle Armand De Decker et le Président de VIVAQUA Yvan Mayeur ont baptisé le tunnelier qui va creuser le bassin d’orage de la vallée de l’Ukkelbeek.


VIVAQUA va construire un bassin d’orage qui servira de réservoir tampon en cas de fortes pluies et permettra d’éviter les inondations qui touchent régulièrement la vallée de l’Ukkelbeek. Ces travaux de grande ampleur devraient se terminer en 2018. 


Particularités de ce bassin d’orage, qui passera sous la rue de Stalle, la rue De Fré et l’avenue Brugmann? D’abord, sa forme, un long tube de 1.300 m et d’un diamètre de 4,66 m. Deuxièmement, sa capacité: il pourra accueillir 25.000 m³ d’eau. Enfin, la technique utilisée: le fonçage au moyen d’un tunnelier. 


Ce 6 décembre, Mme Fremault, MM. De Decker et Yvan Mayeur ont suivi la tradition et baptisé le tunnelier. Son nom, U-Tube, a été proposé par un collaborateur de VIVAQUA.
"Régler les problèmes d'inondations exige à chaque fois des solutions particulières, explique Yvan Mayeur, Président de VIVAQUA. Pour calculer la capacité d’un bassin d’orage, les spécialistes du bureau d’études de VIVAQUA réalisent des simulations hydrauliques basées sur les caractéristiques du réseau d'égouts et sur les statistiques pluviométriques de l'IRM. Mais ils tiennent également compte des réalités urbanistiques. Dans ce cas précis, VIVAQUA a opté pour une solution novatrice et particulièrement respectueuse des usagers."


"La commune d’Uccle est très fière d’être la première à lancer un ouvrage d’une telle ampleur, souligne Armand De Decker, Bourgmestre d’Uccle. D’autant que le creusement se faisant en profondeur, l’impact sur la circulation, sur les riverains et sur les commerçants sera limité."


Concernant la problématique des inondations, Céline Fremault, Ministre de l’Environnement, ajoute: "Pour répondre aux situations provoquées par l’imperméabilisation excessive liée au développement des villes, certains bassins d’orage, dont celui-ci, sont indispensables. Parallèlement à ces outils classiques de lutte contre les inondations, je travaille avec mon administration à sensibiliser les auteurs de projets à une gestion des eaux pluviales ayant un objectif: le zéro rejet dans l’égout public."

 

Arrivée du tunnelier U-Tube à Bruxelles: regardez la vidéo sur notre page Facebook

 

 

13 juin 2016

Bruxelles dans le top 5 des villes mondiales pour la gestion de l’eau 


VIVAQUA se réjouit de l’excellent résultat obtenu par Bruxelles dans l’étude internationale sur la durabilité de l’eau dans les villes! Point fort: la qualité des services liés à l’eau.

 

Comment estimez-vous la gestion de l’eau à Bruxelles? D’après le ‘Sustainable Cities Water Index’ publié par Arcadis, Bruxelles arrive en 5e position, après Rotterdam, Amsterdam.  Copenhagen et Berlin mais avant Toronto, Francfort, Sydney, Paris, New York, Londres...

Arcadis, entreprise hollandaise spécialisée dans le conseil et la conception de l’espace naturel et construit, a analysé la gestion durable de l’eau au niveau mondial. L’étude a été menée en collaboration avec le Centre for Economics and Business Research dans 50 villes de 31 pays des 5 continents. 

 

Les villes ont été classées en fonction de
-    la stabilité: capacité d’adaptation, gestion des risques, réserves,… 
-    l’efficience: contrôle des coûts, sauvegarde de la ressource pour les générations futures, maintien des infrastructures…
-    la qualité des services liés à l’eau: traitement de l’eau, qualité de l’eau et des services d’assainissement,… 

 

Cinquième au classement général avec une moyenne de 79,8%, Bruxelles occupe la 4e position pour ce qui concerne la qualité des services liés à l’eau et la 6e position pour la stabilité du secteur.

 

« Je suis très fière de ce résultat, souligne Christiane Franck, Directeur général de VIVAQUA, l’intercommunale qui fournit l’eau et assure la distribution d’eau potable et la gestion des réseaux d’égouts en Région de Bruxelles-Capitale. Il est le fruit de 125 années d’efforts pour garantir la continuité de l’alimentation en eau et pour adapter en permanence nos standards de qualité aux législations régionales de plus en plus exigeantes. »

 

Sustainable Cities Water Index:  https://www.arcadis.com/en/global/our-perspectives/which-cities-are-best-placed-to-harness-water-for-future-success/ 

 

 

06 juin 2016

VIVAQUA : 2015 en quelques chiffres


Chiffre d’affaires : 292,4 millions d’€
VIVAQUA vient de présenter son bilan pour 2015. L’année s’est soldée par un chiffre d'affaires de 292,4 millions d’euros pour l’ensemble de ses métiers: production et distribution d’eau potable, assainissement des eaux usées. 

 

Production : 135,6 millions de m³
Intercommunale pure active dans les trois Régions du pays, VIVAQUA fournit de l'eau potable à quelque 2,25 millions de personnes. En 2015, VIVAQUA a produit 135,6 millions de m³ dont 59% d’eau souterraine et 41% d’eau de surface. Sur l'ensemble de la production, quelque 69 millions de m³ ont été fournis à la Région de Bruxelles-Capitale où VIVAQUA est l'unique fournisseur d'eau. 46 millions de m³ sont allés à la Région flamande et 17 millions de m³ à la Région wallonne.


Consommation stable 
La consommation d’eau de distribution des ménages belges est la plus basse d’Europe. Ainsi, en Région bruxelloise, elle s’élève à environ 96l/jour/personne. On est loin des 122l/jour/personne de 2002… Cependant, la population bruxelloise augmentant d’environ 1,5% par an, la consommation globale reste stable tout comme les volumes fournis par VIVAQUA.

 

Prix de l’eau
Grâce à ses efforts visant à maîtriser les coûts, VIVAQUA a pu, en 2015, maintenir le prix de vente (sans indexation) à ses intercommunales et communes clientes au niveau de 2013.
Pour 2016, ce prix de l’eau en gros sera influencé par la décision de la Région wallonne d’indexer annuellement la taxe sur le prélèvement de l’eau potabilisable. Cette indexation automatique est effective au 1er janvier de chaque année et se base sur l’indice des prix à la consommation. Pour 2016, la taxe wallonne passe de 0,0756 €/m³ à 0,0769 €/m³. Cette hausse de 0,0013€/m³ se répercute donc sur le prix de l’eau vendue par VIVAQUA à ses intercommunales et communes clientes.  En 2016, le prix de l’eau en gros a été fixé à 0,8207€/m³ auquel s'ajoute le prix du service de répartition (0,0584 €/m³) pour les communes et organismes qui en bénéficient. 

 

10 juin 2015

VIVAQUA : 2014 en quelques chiffres

VIVAQUA vient de présenter son bilan pour 2014. L’année s’est soldée par un chiffre d'affaires de 321,2 millions d’euros pour l’ensemble de ses métiers: production et distribution d’eau potable, assainissement des eaux usées. Ce résultat représente une hausse de près de 4%.

 

VIVAQUA est une intercommunale pure, active dans les trois Régions du pays et comptant 1.556 collaborateurs. Elle fournit de l'eau potable à quelque 2,25 millions de personnes.

 

En 2014, VIVAQUA a produit 132,4 millions de m³ dont 64,4% d’eau souterraine et 35,6% d’eau de surface.


Sur l'ensemble de la production, quelque 69 millions de m³ ont été fournis à la Région de Bruxelles-Capitale où VIVAQUA est l'unique fournisseur d'eau. 46 millions de m³ sont allés à la Région flamande et 17 millions de m³ à la Région wallonne.

 

Pour répondre à sa mission de service public et favoriser l’accès à l’eau pour tous, VIVAQUA multiplie ses efforts pour maîtriser les coûts. En conséquence, VIVAQUA a pu, en 2014, maintenir le prix de vente (sans indexation) à ses intercommunales et communes clientes au niveau de 2013 et a pris les mêmes dispositions pour 2015.

 

Elle a participé au benchmarking EBC (European Benchmarking Co-operation) qui a notamment mis en évidence la qualité irréprochable de l'eau fournie par VIVAQUA ainsi que la fiabilité du réseau de distribution géré par l’entreprise. 

 

 

19 mars 2015

Achetez une carafe VIVAQUA
et offrez de l'eau potable à des hôpitaux africains

A l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau, rejoignez VIVAQUA dans sa lutte pour un accès à l'eau pour tous.


Afin de permettre aux populations du tiers Monde de bénéficier d'une eau potable et saine, VIVAQUA met en vente une nouvelle carafe décorée d'un dessin exclusif signé Bernard Yslaire, célèbre auteur de BD belge.  Les bénéfices de la vente des carafes seront intégralement consacrés à soutenir l'action menée par Médecins sans Vacances (MSV), une ONG qui effectue des missions médicales en Afrique.  Les fonds récoltés serviront à acheter des filtres à eau destinés à des hôpitaux et à des maternités en Afrique. 

 

Les carafes sont en vente en ligne sur www.vivaqua.be et au Siège social de VIVAQUA (17-19, boulevard de l'Impératrice, 1000 Bruxelles).

 

Prix de vente: 15 € (5 € seront reversés à Médecins sans Vacances pour potabiliser l’eau dans des hôpitaux africains).

 

Faites un geste pour la planète
Faites un geste pour les autres
Buvez l’eau du robinet

 

- - - - - - - - - - 

 

Qui est VIVAQUA? 
VIVAQUA est une intercommunale du secteur de l'eau. Ses activités couvrent l'ensemble du cycle de l'eau: production et distribution d'eau potable, assainissement et épuration des eaux usées. 
VIVAQUA est active dans les trois Régions du pays. En Région de Bruxelles-Capitale, VIVAQUA est l’unique fournisseur d’eau potable ainsi que l'acteur de terrain pour tout ce qui concerne la distribution d'eau potable et la gestion des réseaux d'égout. 
www.vivaqua.be


Que fait Médecins sans Vacances?
Médecins Sans Vacances regroupe 600 personnes - médecins, infirmiers et personnel paramédical - qui veulent agir pour que la qualité des soins de santé en Afrique progresse. Ils n'apportent pas d'aide d'urgence, mais œuvrent pour une solution durable: l'échange de connaissances. Chaque médecin et infirmier de Médecins Sans Vacances s'engagent pendant ses vacances à assister et former des collègues africains, sur place, en salle d'opération ou au chevet du malade.
www.msv.be 

 

Photos disponibles sur:
https://share.vivaqua.be/press

 

 

 

11 décembre 2014

Achetez une carafe VIVAQUA…
… et offrez de l'eau potable à des hôpitaux africains

 

Faites un geste pour la planète
Faites un geste pour les autres
Buvez l’eau du robinet

 

VIVAQUA mène depuis longtemps une campagne de promotion de l’eau de distribution en tant que boisson. Afin d'amener cette eau délicieuse et d'excellente qualité sur toutes les tables, VIVAQUA lance une carafe pratique et design. Décorée d'un dessin exclusif signé Bernard Yslaire (célèbre auteur de BD belge), la nouvelle carafe représente un cadeau idéal pour les fêtes. Elle est mise en vente au prix de 15 euros.

 

Fidèle à son engagement sociétal, VIVAQUA a également décidé de verser les bénéfices de vente de la carafe, soit 5 €, à Médecins sans Vacances, une ONG qui effectue des missions médicales en Afrique. Les fonds seront destinés à potabiliser l'eau dans 4 hôpitaux africains. 
Cette initiative s’inspire de l’action menée depuis plusieurs années par SIG – Eau de Genève, partenaire de VIVAQUA au sein de Aqua Publica Europea.

 

Comment acheter la carafe VIVAQUA?
La carafe est en vente en ligne sur http://www.vivaqua.be/fr/form/vente-de-carafes , à la Réception du Siège social et à la cellule Communication (8406 ou communication@vivaqua.be).

 

 

17 juillet 2014

La fontaine nomade VIVAQUA
Le rendez-vous avec une eau fraîche et de qualité


Ce 21 juillet, découvrez les nouvelles fontaines nomades VIVAQUA et dégustez gratuitement une eau délicieuse et fraîche. Trois fontaines pratiques et design seront installées à différents endroits du centre-ville. Retrouvez aussi le désormais traditionnel stand VIVAQUA sur la place Poelaert.

VIVAQUA, entreprise qui gère l'ensemble du cycle de l'eau à Bruxelles, tient à promouvoir l’eau de distribution en tant que boisson. Dans cette optique, VIVAQUA distribue régulièrement de l’eau lors de différentes manifestations, comme la Fête Nationale ou encore la Journée sans Voiture. Afin de répondre à un besoin et renforcer sa présence auprès du public, VIVAQUA a conçu une fontaine nomade qui s’adapte à la plupart des bouches d'incendie bruxelloises.

Pour mener à bien ce projet, l’entreprise a collaboré avec trois jeunes designers choisis par MAD Brussels (Mode and Design Center): Thomas Billas, Jean-Baptiste Goetgheluck et Jade Meneve. Ceux-ci ont conçu l’habillage de la fontaine, en tenant compte des contraintes techniques et budgétaires transmises par VIVAQUA. La fabrication des pièces et le montage de la fontaine ont été confiés à l’Atelier mécanique de VIVAQUA.

Cette collaboration inédite a donné naissance à la fontaine nomade VIVAQUA. Sa structure épurée en inox et acier est légère, facile à installer et résistante. Elle s'adapte aux différentes pressions disponibles sur le réseau et, grâce à un système de boutons-poussoirs, elle fournit un jet d'eau constant. Son dispositif original garantit une parfaite hygiène, quel que soit le nombre d’utilisateurs.

Ce 21 juillet, 3 fontaines nomades seront pour la première fois installées dans les rues de Bruxelles: à la sortie de la station de métro Parc, place Royale et Place du Grand Sablon. De l’eau sera également distribuée au stand de VIVAQUA situé place Poelaert.




6 juin 2014 
VIVAQUA présente son rapport d'activités et défend l'accès à l'eau pour tous


L’Assemblée générale de VIVAQUA s’est réunie le 5 juin et a pris connaissance des résultats de l'exercice 2013. L’intercommunale dresse ainsi le bilan d'une année positive, avec un chiffre d'affaires en hausse.
 
L'accès à l'eau potable et aux services d'assainissement de base est un droit fondamental que les Nations Unies ont inscrit dans les objectifs du Millénaire pour le Développement.
Dans son rapport d'activités 2013, VIVAQUA a choisi un concept graphique illustrant les difficultés rencontrées par les populations du Tiers-monde pour accéder à cette ressource précieuse. Car l’eau potable reste hors d'atteinte pour près de 800 millions de personnes sur notre planète. En Belgique aussi, la crise économique fragilise les citoyens: un nombre croissant de personnes rencontrent des problèmes pour régler leur facture d'eau. VIVAQUA, fidèle à sa mission de service public, veille à garantir à tous un même service et un même produit, au prix le plus juste.
 
Dans l'optique du soutien aux plus démunis, VIVAQUA a inauguré en mars 2013, la  première Maison de l’Eau de Belgique. Cette fontaine publique, adossée à son Siège social, propose de l’eau potable tempérée, fraîche ou pétillante et est rapidement devenue la fontaine préférée des sans-abris. Cette démarche a été largement saluée par les milieux politiques et les travailleurs sociaux. Parallèlement à cette action locale, l'intercommunale a renforcé son programme de coopération par des projets importants visant à améliorer l'accès à l'eau, notamment en République Démocratique du Congo. Au niveau européen, VIVAQUA a poursuivi son action au sein d'Aqua Publica Europea (APE), une association qui vise à promouvoir la gestion publique de l'eau.
 
Preuve de son engagement sociétal, VIVAQUA continue ses efforts pour compresser les coûts et a pris la décision de ne pas augmenter le prix de vente à ses associés pour 2014.
 
En bref et en chiffres
- Les activités de VIVAQUA couvrent l'ensemble du cycle de l'eau: production et distribution d'eau potable, assainissement et épuration des eaux usées.
- En 2013, VIVAQUA, qui fournit de l'eau potable à quelque 2,25 millions de personnes, a produit 132,6 millions de m³.
Sur l'ensemble de la production, quelque 69 millions de m³ ont été fournis à la Région de Bruxelles-Capitale où VIVAQUA est l'unique fournisseur d'eau. 46 millions de m³ sont allés à la Région flamande et 17 millions de m³ à la Région wallonne.
- VIVAQUA est une intercommunale pure, active dans les trois Régions du pays et comptant 1.597 collaborateurs.
- En 2013, son chiffre d'affaires s'est élevé à 309,7 millions d'€ et ses investissements à 7,2 millions d'€.
 
Télécharger le rapport d'activités de VIVAQUA


28 avril 2014
Water
Jobs Day: l’eau, réservoir d’emplois!

 

La journée de l’eau à Bruxelles
pour découvrir dès aujourd’hui les formations aux métiers de demain.

Le mercredi 30 avril 2014 se déroulera au Flagey la première journée consacrée aux métiers de l’eau, un événement dédié aux jeunes de 15 à 25 ans, étudiants ou demandeurs d’emplois. Des rencontres avec des professionnels de la formation et du secteur de l’eau, des visites guidées de lieux symboliques de l’eau à Bruxelles et une exposition sur le cycle de l’eau seront au programme de ce Water Jobs Day.

Aujourd’hui, le taux de chômage des jeunes en région de Bruxelles-Capitale atteint 29,1%. Il est donc urgent d’agir. Or, l’eau est identifiée comme un secteur d’avenir et des formations spécifiques existent. Mais peu le savent.
C’est pourquoi les ministres bruxelloises Evelyne Huytebroeck (Environnement et Énergie) et Céline Fremault (Économie, Emploi, Recherche scientifique et Commerce) ont lancé l’initiative d’une journée des métiers de l’eau.
L’objectif de celle-ci est de promouvoir ce domaine, de susciter des vocations et d’aider les jeunes à s’orienter vers les études et les formations qui leur conviennent. De cette façon, ces jeunes Bruxellois seront prêts à postuler aux centaines d’emplois liés à l’eau créés d’ici à 2020.  

Le Water Jobs Day sera inauguré à 10h00 par une conférence de presse tenue par la Ministre Huytebroeck et le Directeur de cabinet de la Ministre Fremault, Stéphane Nicolas.

L’événement réunira une douzaine d’entreprises, d’ASBL et de missions locales autour de ce thème. Bruxelles Formation, le Forem, EFP Formateur de talents, l’agence intérim Inter S, la mission locale de Bruxelles-ville en partenariat avec l’ASBL Potentia et Actiris présenteront les formations disponibles dans le domaine de l’eau. L’ULB fera découvrir aux étudiants ses programmes de recherche et d’innovation.
Les entreprises publiques ou privées CCB-C, VIVAQUA, SBGE, Aquiris, Bruxelles Environnement  montreront la richesse des activités et la variété des métiers offerts : protection de l’environnement, urbanisme, transport et logistique, industrie et chimie, sans oublier la construction et les travaux publics.

De plus, le bassin d’orage de Flagey, les étangs, le réservoir d’eau potable d’Ixelles, le musée des égouts, la station d’épuration Nord et l’EFP ont décidé d’ouvrir leurs portes. Ces visites guidées réalisées par des professionnels donneront aux jeunes l’occasion de se rendre compte plus concrètement de la réalité de ces métiers passionnants.

Pour plus d’informations, programme et inscriptions : www.waterjobsday.be



21 mars 2014
Un compteur d'eau fiable: la seule garantie pour une facture d'eau correcte!

A l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau, VIVAQUA ouvre les portes du Centre Technique de Linthout. Le 22 mars, entre 11 et 17h, venez découvrir le travail de recyclage réalisé par l'Atelier des compteurs.

Pourquoi remplacer les compteurs?
Parce qu'un compteur fiable et précis garantit au consommateur une facture d'eau juste. En Belgique, la loi impose aux sociétés d'eau de remplacer gratuitement tous les 16 ans les compteurs dont le diamètre est inférieur à 50 mm (et tous les 8 ans les appareils dont le diamètre est supérieur ou égal à 50 mm). VIVAQUA gère tous les compteurs d'eau de la Région de Bruxelles-Capitale, ainsi que ceux de certaines communes du Brabant flamand.

Que deviennent les anciens compteurs d'eau?
Entreprise citoyenne, VIVAQUA mène une politique de développement durable et a choisi de recycler les compteurs remplacés, évitant ainsi la mise en circulation de nouveaux appareils. Dans son atelier spécialisé, chaque compteur est démonté, nettoyé, réparé si nécessaire, puis remonté avec minutie par des opérateurs expérimentés.
Venez découvrir toutes les étapes de leur travail: des visites guidées seront organisées toutes les demi-heures.

En pratique
Entrée des visiteurs (de 11 à 17h):
rue de Linthout 41 – 1030 Bruxelles




26 février 2014
Aqua Publica Europea défend l’accès à l’eau pour tous
 

Lors de son Conseil d’Administration qui s’est réuni cette semaine à Séville, Aqua Publica Europea - l'association européenne des opérateurs publics de l'eau et de l'assainissement - s'est exprimée en faveur de la reconnaissance du droit humain à l'eau, comme défini par la résolution des Nations Unies.

Dans sa déclaration finale*, le Conseil d'Administration s'engage à promouvoir des mesures visant à assurer un approvisionnement minimal vital d'eau aux usagers en situation d'exclusion sociale ou rencontrant des difficultés économiques.

Cette décision du Conseil d' Administration d'Aqua Publica Europea représente une réponse concrète au débat qui s'est ouvert récemment au niveau européen suite à la présentation de l'Initiative Citoyenne Européen “Right2Water” face au Parlement Européen. VIVAQUA, membre fondateur d’Aqua Publica Europea, apporte son plein soutien à cette initiative.  
  
* La déclaration de Séville
Ce 24 février 2014, le Conseil d’Administration d’Aqua Publica Europea, a adopté les résolutions suivantes :
1. Aqua Publica Europea, en tant qu’association qui a pour objectif de rassembler les opérateurs publics des services de l’eau et de l’assainissement en Europe pour promouvoir et développer la gestion publique de l’eau, s’engage au Droit de l’Homme à l’eau et à l’Assainissement.
2. De façon générale, Aqua Publica Europea s’engage à promouvoir la mise en œuvre de mesures destinées à garantir un approvisionnement minimal d’eau pour les usagers qui subissent une situation d’exclusion sociale ou d’insuffisance économique, en accord avec la législation spécifique à chaque pays.



11 décembre 2013
VIVAQUA n’augmentera pas le prix de l’eau en 2014
  

Dans le contexte économique actuel, où une part croissante de la population rencontre des difficultés pour acquitter ses factures d’eau, VIVAQUA veut répondre à sa mission de service public en multipliant les efforts pour garantir l’accès à l’eau, seul bien indispensable à la vie. Ainsi, en sa séance du 11 décembre 2013, le Conseil d’Administration de l’intercommunale a pris la décision de ne pas augmenter le prix de l’eau vendue aux intercommunales et communes clientes. En 2014, le prix de l’eau sera donc maintenu à son niveau de 2013, soit  0,8194 €/m³.




9 octobre 2013
Projet d'amélioration du réseau d'eau potable à Kinshasa


Depuis début 2013, la REGIDESO et VIVAQUA, sociétés publiques de production et de distribution d'eau potable respectivement en République Démocratique du Congo et en Belgique, ont démarré un projet de coopération de type public-public. Ce projet, d'un montant de 900.000 € est financé à 75 % par l'Union Européenne au travers de la Facilité Eau et à 25 % par VIVAQUA. D'une durée maximale de 4 ans, il vise à réduire les pertes d'eau dans le réseau de distribution de la ville de Kinshasa (fuites, fraudes,…). Le volume ainsi récupéré permettra d'augmenter la quantité d'eau disponible pour la population. A terme, le projet pourrait faciliter l'accès à l'eau potable pour près d'un million de personnes.
 
Pour atteindre cet objectif, VIVAQUA va former des cadres et des techniciens dans les domaines suivants:

  1. sectorisation du réseau ou division du réseau en plus petites cellules afin de faciliter la recherche de fuites et de fraudes
  2. recherche de fuites au moyen de différentes techniques (acoustiques) permettant de les prélocaliser ou de les localiser
  3. réparation de fuites: techniques performantes (moyens mécaniques, soudures) utilisées dans l'exploitation d'un réseau de distribution
  4. gestion des débits: utilisation de différents types de compteurs d'eau, règles de mise en place des compteurs, précision des mesures…

Parallèlement à ce programme, un quartier pilote a été choisi dans la capitale congolaise pour permettre la mise en pratique des formations dispensées.
Au terme des formations, la REGIDESO appliquera les méthodes expérimentées dans ce quartier pilote à d'autres zones de Kinshasa. Les experts de VIVAQUA assureront le coaching de la REGIDESO pendant une période totale de 4 ans.
 
Qui est VIVAQUA? VIVAQUA est une entreprise publique belge du secteur de l'eau. Ses activités couvrent l'ensemble du cycle de l'eau: production et distribution d'eau potable, assainissement et épuration des eaux usées. VIVAQUA fournit de l'eau à plus de 2,25 millions de personnes et compte 1.650 collaborateurs. Son siège social est situé à Bruxelles.
 
Qui est la REGIDESO? Entreprise publique congolaise, la REGIDESO est chargée de la production,de l’adduction et de l’exploitation des réseaux de distribution d’eau potable en République Démocrati-que du Congo. La REGIDESO compte à ce jour 94 implantations et emploie près de 5.000 personnes.



22 août 2013
Le miel de la reine Jeanne, un délice 100 % bruxellois


Depuis septembre dernier, le Siège social de VIVAQUA accueille un hôte de marque! La reine Jeanne et sa colonie se sont établies sur le toit de l'immeuble, situé sur le boulevard de l'Impératrice, entre la Gare Centrale et la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule.
 
La ruche de 60.000 abeilles a relativement bien passé l'hiver, pourtant rigoureux, et offre déjà sa première récolte, modeste (12 kg) mais délicieuse. Cette production 100 % naturelle recueille les saveurs des essences florales du centre ville, puisque les abeilles butinent dans un rayon de maximum 3 km autour de leur ruche. Le miel, d'une belle couleur ambrée, est majoritairement composé de tilleul. Son arôme mentholé et son goût puissant mais délicat rappellent les effluves entêtants des sous-bois de tilleuls en fleurs.

Ce projet est réalisé en collaboration avec la S.R.A.B.E. asbl (Société Royale d'Apiculture de Bruxelles et de ses Environs).
 

12/08/2013
Extension des missions des facteurs – VIVAQUA réagit
 

Pour compenser la baisse des volumes de courrier, bpost annonce que les facteurs pourraient bientôt prendre en charge le relevé des compteurs de gaz, d'électricité ou d'eau.
 
La Direction de VIVAQUA tient à préciser que le métier de releveur comprend une série d'actes techniques qui nécessitent des compétences précises. Ces connaissances doivent en outre être régulièrement mises à jour. Lors du relevé, les agents de VIVAQUA contrôlent également une série de paramètres: vérification de l'identité du propriétaire et des locataires, conformité des installations, présence de clapets anti-retour ou d'adoucisseurs,… Sans vouloir préjuger des compétences des facteurs, il reste difficile d'envisager que ceux-ci soient à même d'accomplir cette mission avec toute la rigueur requise. De plus, les releveurs assurent un contact régulier et primordial avec les consommateurs.
 
D'autre part, Christiane Franck, Directeur général de VIVAQUA estime que rien ne justifierait de mettre en péril des emplois au sein de l'intercommunale dans le seul but de résoudre un problème de personnel dans une autre entreprise.
  

23 juillet 2013
Maison de l’eau de VIVAQUA: fréquentation en hausse

 
Depuis son ouverture, la Maison de l’eau de VIVAQUA (fontaine couverte unique en Belgique puisqu’elle propose de l’eau potable tempérée, rafraîchie ou pétillante) connaît un succès croissant.
 
On peut estimer que, du 1er au 21 juillet, la Maison de l’eau a désaltéré en moyenne près de 700 personnes par jour. "Le public est très large. Nous rencontrons aussi bien des touristes que des employés des entreprises voisines ou des sans-abris. En cette période de forte chaleur, la Maison de l’eau joue pleinement son rôle, souligne Christiane Franck, Directeur général de VIVAQUA: garantir l’accès à l’eau pour tous, et particulièrement aux personnes les plus démunies."   
 
Sur les 7.300 litres distribués au cours des 3 premières semaines de juillet, l’eau pétillante est la plus appréciée (60%), suivie de l’eau rafraîchie (23%).
 
La Maison de l'Eau est branchée sur le réseau de distribution bruxellois. Son système de refroidissement et de gazéification incorporé permet de servir, en plus de l'eau tempérée fournie en continu, de l'eau rafraîchie et de l'eau pétillante à un débit de 180 litres par heure.
-          l'eau tempérée arrive directement du réseau de distribution
-          l'eau rafraîchie, via un échangeur thermique, est servie à environ 6 °C
-          l'eau pétillante, obtenue par adjonction de CO2, est servie à environ 6 °C.
 
La Maison de l'Eau se trouve au coin de la rue de Loxum et du boulevard de l’Impératrice. La fontaine, qui prolonge la façade du Siège social de VIVAQUA, est ouverte 365 jours/an, de 8 à 22h. 

8 juillet 2013
Bruxelles: la place des Palais prête pour le 21 juillet

 
Depuis deux semaines, les travaux vont bon train place des Palais à Bruxelles: les équipes ont été sur le pont plus de 10 heures par jour et même le week-end. L’objectif de VIVAQUA: réparer rapidement 30 m d’égout en mauvais état afin de permettre le bon déroulement du défilé du 21 juillet. La rénovation de l’égout de même que le remblayage de la voirie et le pavage ont été terminés jeudi passé (4 juillet).

Par précaution, VIVAQUA a également décidé de renforcer les quelque 300 m d’égout restants. Le placement des étançons verticaux et horizontaux a débuté samedi et devrait être terminé demain. Les feux sont donc au vert pour le 21 juillet.  

En raison de l’installation des tribunes et de l’espace nécessaire pour le couronnement, la place des Palais sera à sens unique (circulation possible uniquement vers la rue Ducale) à partir du 10 juillet à 17 h. La STIB prévoit une déviation de ses bus.


26 juin 2013
Place des Palais à Bruxelles, VIVAQUA poursuit la réhabilitation des égouts.

 
VIVAQUA met tout en œuvre pour rendre la place des Palais accessible pour le défilé du 21 juillet. Le remplacement des 30 m d’égout en mauvais état, qui a débuté le 17 juin, avance conformément au planning. Les équipes travaillent 11 à 12 heures par jour et le week-end. Sur les 12 éléments préfabriqués nécessaires à la réhabilitation de ce tronçon, 10 ont déjà été placés et le remblayage de la voirie se fait au fur et à mesure.
 
En parallèle, des spécialistes  font des essais de résistance sur l’ensemble de l’égout traversant la place des Palais et réalisent également une analyse radar (sorte de photographie de ce qui se trouve derrière les parois de l’égout afin de découvrir d’éventuelles cavités). Ce n’est que sur base de ces conclusions que VIVAQUA saura si d’autres réparations devront être réalisées mais ces travaux futurs ne devraient avoir aucune incidence sur le bon déroulement de la fête nationale.
 
VIVAQUA informe quotidiennement les différentes instances concernées par le processus (Palais Royal, Ministère de l’Intérieur, Ville de Bruxelles, Police, …) et des réunions hebdomadaires sont organisées.
 
La circulation sur la place reste possible dans les 2 sens.



14 juin 2013
 Réparation de l’égout place des Palais à Bruxelles

  
Dès lundi, VIVAQUA interviendra afin de réhabiliter plusieurs dizaines de mètres d'égout place des Palais, à Bruxelles.
 
Le 17 mai dernier, une petite partie de l'égout se trouvant sous la place des Palais s'est effondrée, causant un affaissement de voirie. Rapidement, les équipes de VIVAQUA sont intervenues pour réparer le tronçon abîmé.   
Suite à cet incident, VIVAQUA a décidé de procéder à un état des lieux complet du reste de l'égout afin d'éviter tout risque futur. Le curage du tronçon (nettoyage de l'égout pour éliminer les dépôts de matières) a été réalisé en préparation de cette inspection. Hier, lors de ce curage, les équipes se sont rendu compte du très mauvais état de l'égout et de l’urgence de l’intervention. Ce même jour (le 13 juin), un périmètre de sécurité a été établi pour éviter tout risque d'effondrement.
La réparation, qui concerne plusieurs dizaines de mètres d’égout, commencera le lundi 17 juin et tout sera mis en œuvre afin de permettre le bon déroulement de la fête nationale.
La circulation sur la place est possible dans les 2 sens. 


7  juin 2013
 Bilan 2012 pour VIVAQUA: gestion toujours plus performante et orientée développement durable
 
L’Assemblée générale de VIVAQUA s’est réunie ce 6 juin et a pris connaissance des résultats de l'exercice 2012. Pour l’intercommunale tri-régionale, l’année 2012 s'est terminé de manière positive, avec un chiffre d'affaires en hausse, une légère augmentation de l'effectif et une belle croissance des investissements.
 
En 2012, VIVAQUA a continué à défendre la gestion publique de l'eau en faisant preuve d'une gestion efficiente et performante évaluée par des outils tels que le Balanced Scorecard et le benchmarking.  Elle a également affirmé son engagement sociétal en matière de coopération et de commerce équitable. Ainsi, 2012 a vu la réalisation de plusieurs actions de coopération comme le forage de puits à Djuma en République Démocratique du Congo, la formation d'ingénieurs de l'Office national de l'Electricité et de l'eau potable du Maroc, l'amélioration d'un réseau de distribution en Algérie,… Cette même année, VIVAQUA a également obtenu le label Max Havelaar 1 étoile pour son action en faveur du commerce équitable.
 
Pour développer de nouvelles activités dans des secteurs proches de son core business et consolider son chiffre d'affaires, VIVAQUA recherche de nouveaux marchés. En 2012, elle a d'ailleurs obtenu l'agréation d'entrepreneur octroyée par la Ministre bruxelloise chargée des Travaux publics.  Cette agréation ‘Classe 7, sous-catégorie C2’ permet à VIVAQUA d'être candidate à l'exécution de tout marché public pour des travaux dans les domaines de la distribution d'eau et de la pose de canalisations diverses. VIVAQUA a aussi prospecté en dehors de notre pays et a noué des contacts avec la Chine.
 
Toujours soucieuse de protéger l'environnement, VIVAQUA a poursuivi ses efforts en matière de réduction de la consommation d'énergie et a multiplié les actions destinées à promouvoir les moyens de déplacement plus respectueux de l'environnement. L'intercommunale a également obtenu le label bruxellois "entreprise Eco-dynamique" 3 étoiles pour le secteur technique de Lusambo et a poursuivi la création des zones de prévention autour de ses sites de captages.
 
En bref et en chiffres
- Les activités de VIVAQUA couvrent l'ensemble du cycle de l'eau: production et distribution d'eau potable, assainissement et épuration des eaux usées.
- En 2012, VIVAQUA, qui fournit de l'eau potable à quelque 2,25 millions de personnes, a produit 135,4 millions de m³. 
Sur l'ensemble de la production, quelque 69 millions de m³ ont été fournis à la Région de Bruxelles-Capitale où VIVAQUA est l'unique fournisseur d'eau. 49 millions de m³ sont allés à la Région flamande et 17 millions de m³ à la Région wallonne.
- VIVAQUA est une intercommunale pure, active dans les trois Régions du pays et comptant 1.643 collaborateurs.
- En 2012, son chiffre d'affaires s'est élevé à 301,3 millions d'€ et ses investissements à 8,5 millions d'€.
 
Vous trouverez le rapport d'activités de VIVAQUA sur le site www.vivaqua.be dans la rubrique Espace clients – Documentation



21 mars 2013
Inauguration de la Maison de l'Eau

 

A partir de ce 21 mars, la Maison de l'Eau construite par VIVAQUA à Bruxelles distribuera gratuitement de l'eau tempérée, de l'eau rafraîchie et de l'eau pétillante.
 
Ce jeudi 21 mars à 13 h, VIVAQUA inaugure, en présence de la Ministre bruxelloise de l'Environnement Evelyne Huytebroeck et du Bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans, la première Maison de l'Eau belge.
 
La Maison de l'Eau est une fontaine publique couverte unique en Belgique. Elle distribue gratuitement de l'eau tempérée, de l'eau rafraîchie mais aussi, et c'est ce qui en fait l'originalité, de l'eau pétillante. 
 
La fontaine est accolée au Siège social de VIVAQUA. Elle se situe à l'angle du boulevard de l'Impératrice et de la rue de Loxum, en plein centre de Bruxelles, près de la gare Centrale et des endroits touristiques. Elle fonctionne 365 jours par an.
 
Ce projet de fontaine est le fruit d'une collaboration entre VIVAQUA et des entreprises publiques italiennes de l'eau, réunies au sein du réseau Aqua Publica Europea.
 
Le concept est né en 2001 dans la région de Milan. A l'heure actuelle, l'Italie compte plus de 300 'Casa dell'Acqua'. Alessandro Ramazzotti, Président de CAP Holding, une société d'eau de la province de Milan, sera présent ce jeudi pour parrainer cette première Maison de l'Eau belge.

 Concours: faites-nous découvrir vos cocktails à base d'eau
Envie de découvrir les 'Eau'thentiques? Pour recevoir les recettes de ces délicieuses boissons à base d'eau plate ou pétillante, postez votre recette de cocktail à base d'eau sur le www.vivaqua.be ou scannez le QR code ci-dessous. Les auteurs des meilleures propositions recevront le set de sous-verres détaillant les recettes des 'Eau'thentiques imaginées par VIVAQUA.



15 janvier 2013
L'hiver est là: protégez vos installations d'eau!

 
En hiver, le gel risque d'endommager votre installation d'eau intérieure. Lorsque l'eau gèle, son volume augmente et cela peut faire exploser compteurs et tuyaux.
 
Que faire pour éviter le gel du compteur et des tuyaux?
Lors d'une absence prolongée en période de gel, lors de vagues de froid importantes ou lors d'une panne de chauffage, plusieurs solutions s'offrent à vous.
Selon la situation:
- Protégez votre installation et surtout votre compteur des courants d'air. Bouchez les soupiraux et les aérations, calfeutrez les portes de garage,… L'isolation des tuyauteries elles-mêmes est moins efficace que les mesures prises pour hausser la température ambiante au-dessus de 0°. En cas d'urgence, rappelez-vous que le papier journal est un bon isolant. Veillez toutefois à ce que les locaux abritant une chaudière, un poêle, un chauffe-eau ou tout équipement de ce type bénéficient d'une aération suffisante.
- Isolez les conduites et les compteurs situés dans des locaux non chauffés et/ou équipez-les d'un fil chauffant.
- Pendant la nuit, ou lorsqu'il gèle fort, laissez couler légèrement le robinet le plus éloigné du compteur. En effet, l'eau qui circule dans l'installation conserve une température d'environ 10° et ne risque pas de geler dans les tuyaux. Votre consommation d'eau sera légèrement plus élevée que d'habitude, mais c'est un moindre mal comparé aux frais engendrés par une rupture de canalisation.
- Videz les conduites:

  • Coupez l'arrivée d'eau au compteur
  • Ouvrez le robinet situé le plus près du compteur et le robinet situé au point le plus bas de votre installation (c'est peut-être le même)
  • Ouvrez enfin le robinet situé au point le plus haut de votre installation (afin de créer l'appel d'air qui permettra la vidange).
  • N'oubliez pas la section de conduite située entre votre compteur et le point où la canalisation entre dans votre bâtiment. Il n'est pas possible de la vider. Veillez donc à maintenir la température ambiante au-dessus de 0° ou entourez cette section d'un fil chauffant.

Rappelons que la réparation des conduites intérieures situées après les compteurs ainsi que des compteurs endommagés par le gel est aux frais de l'abonné.
 
Que faire si les tuyaux sont gelés?
- Repérez l'endroit de votre circuit qui est le plus exposé au froid, là où le bouchon de glace a le plus de chances de s'être formé
- Dégelez ce tronçon de conduite (et le compteur, s'il a gelé aussi) à l'aide d'un sèche-cheveux. Attention, allez-y très doucement s'il s'agit d'une conduite en polyéthylène ou en PVC, car elle peut fondre ou se déformer. Même sur les tuyaux métalliques, n'utilisez jamais de matériel avec une flamme. Un peu de patience est nécessaire.  Si la conduite est inaccessible, fournissez une source de chaleur ambiante (radiateur d'appoint…). Maintenez ensuite la pièce à une température supérieure à 0°.
- Dès que l'eau coule à nouveau au robinet, guettez les fuites éventuelles. En effet, il y a de fortes chances pour que votre tuyau se soit fissuré, la glace occupant plus de place que l'eau. Si la conduite gelée est inaccessible, surveillez votre compteur: si tous les robinets sont fermés et qu'aucune machine ne fonctionne, l'index ne doit pas changer.
En cas de fuite, fermez l'arrivée d'eau générale (située près du compteur). Si la fuite est située au compteur même ou avant celui-ci, appelez votre compagnie des eaux (voir numéro d'appel sur votre facture – pour Bruxelles, formez le 02/739.52.11). Sinon, appelez un plombier.


9 novembre 2012
 
Larmes du Crime – un prix international pour VIVAQUA!

 
Le polar publié par VIVAQUA à l'occasion de son 120e anniversaire séduit le jury international de la FEIEA (Fédération Européenne de la Communication Interne): il a reçu ce 7 novembre le premier prix dans la catégorie "Publication multilingue".
 
Après un premier prix national décerné en septembre dernier par l'ABCI (Association Belge de la Communication Interne), Larmes du Crime, roman écrit par Michel Claise, juge d'instruction et auteur de polars, a fait l'unanimité parmi les jurés de la FEIEA: ce projet original (un polar dont l'action se déroule au sein de VIVAQUA) a convaincu les spécialistes de la communication interne.
Le 7 novembre dernier, la cérémonie de remise des prix a rassemblé à Zurich plus de 130 personnes venant de différents pays européens. Slovènes, Britanniques, Espagnols, Suisses, Allemands et bien sûr Belges, tous les participants ont salué cette réalisation vraiment novatrice et sont repartis avec leur copie, pour s'en inspirer dans leurs futures campagnes de communication. Les francophones présents avouent "avoir passé un excellent moment en lisant cette intrigue policière haletante".


18 octobre 2012
 L’eau du robinet s’invite à l’exposition universelle de Milan


La semaine dernière, 3 sociétés d’eau milanaises (Amiacque, Cap Holding et Metropolitana Milanese) ont signé un protocole d’accord en vue d’assurer la distribution gratuite d’eau du robinet à l’exposition universelle qui se tiendra en 2015 à Milan. C’est la première fois que des opérateurs publics de l’eau décident de proposer ce service aux visiteurs d’une exposition qui devrait drainer quelque 20 millions de personnes. Au moins 50 points d’eau, plate ou pétillante, sont prévus pour assouvir leur soif.
 
Le protocole d’accord a été conclu par les 3 membres italiens d’Aqua Publica Europea (APE - association européenne promouvant la gestion publique de l’eau) à l'occasion du meeting 'Milan ville d'eau et de terre' organisé dans le cadre de l’International Participants meeting de l’EXPO 2015. Invitée à ce meeting pour présenter son entreprise - considérée comme un exemple de bonne gestion publique de l’eau - Christiane Franck, Directeur général de l’intercommunale VIVAQUA et Administrateur délégué d’APE, se réjouit de cette décision.

« Cette initiative des opérateurs publics est importante, souligne Christiane Franck, car elle va valoriser l’eau du robinet dans le cadre d’un événement ayant des retombées internationales. » D’autant que l’exposition, dont le thème est 'Nourrir la planète. Energie pour la vie', visera à mettre en avant le droit fondamental de l’Homme à l’accès à une nourriture saine, suffisante et équilibrée.
 
 
17 août 2012
Canicule : buvez malin, buvez de l’eau du robinet!

 
Cet été, VIVAQUA, intercommunale du secteur de l’eau, est plus que jamais aux côtés des bruxellois et des visiteurs de la Capitale…
 
En cas de fortes chaleurs, n’attendez pas d’avoir soif pour prendre un verre… d’eau !
L’eau du robinet est une boisson fraîche de qualité.
Hyper contrôlée, elle est économique (jusqu’à 300 fois moins chère que l’eau en bouteille), et elle est aussi écologique puisqu’elle ne produit pas de déchets d’emballage.
 
VIVAQUA qui amène notamment de l’eau dans tous les foyers bruxellois, participe au Brussels Summer Festival en permettant aux festivaliers de profiter gratuitement de l’eau du robinet en leur offrant un gobelet réutilisable qui leur permettra d’étancher leur soif durant toute la durée du festival.
 
VIVAQUA pense aussi aux plus démunis et s’est associée à l’ASBL « Infirmiers de Rue » afin de promouvoir la consommation d’eau auprès de personnes en grande précarité. VIVAQUA apporte son soutien financier à l’affichage, dans les stations de métro, du plan des fontaines d’eau potable et des toilettes gratuites en Région Bruxelles-Capitale.
VIVAQUA participe aussi au plan Canicule du SPF-Santé par la fourniture de carafes en plastiques à l’Hôpital Saint-Pierre. Elle a également offert ses carafes aux maisons de quartier de la Ville de Bruxelles.
 
Dès mars prochain, une maison de l’eau, fontaine couverte proposant gratuitement de l’eau potable tempérée, rafraîchie ou pétillante, sera adossée au Siège social de VIVAQUA et sera accessible 365 jours/an.
 
Chaque année, VIVAQUA participe à la Fête de l’Iris, la Fête du Port de Bruxelles, la Fête de l’Environnement, la Fête nationale ainsi qu’à la Journée sans voiture en offrant au public des gobelets d’eau potable. A chaque fois, VIVAQUA se réjouit de participer à ces manifestations qui lui offrent l’occasion d’aller à la rencontre du public, de rendre un service gratuit à la population et de valoriser la consommation d’eau du robinet.
 
Les activités de VIVAQUA couvrent l’ensemble du cycle de l’eau : production et distribution d’eau potable, assainissement et épuration des eaux usées.
VIVAQUA fournit de l’eau à plus d’1/5ème de la population belge.
 
Contact : Marie-Eve Deltenre – 0476/ 98 27 68communication@vivaqua.be



28 juin 2012
VIVAQUA agréée comme entrepreneur

 
Grande première pour une entreprise publique: VIVAQUA, seul acteur de l’eau tri-régional, vient de recevoir l'agréation d’entrepreneur octroyée par la Ministre bruxelloise chargée des Travaux publics, qui reconnaît ainsi son savoir-faire et ses compétences dans les métiers de l’eau.  
Cette agréation ‘Classe 7, sous-catégorie C2’ permet à VIVAQUA d'être candidate à l'exécution de tout marché public pour des travaux dans les domaines de la distribution d'eau et de la pose de canalisations diverses, et ce jusqu'à un montant de 5.330.000€.
Pour obtenir cette agréation, VIVAQUA a dû démontrer ses capacités techniques et sa bonne santé financière afin d'offrir toutes les garanties nécessaires à la bonne exécution des travaux.  
 
VIVAQUA, service public existant depuis 120 ans, est heureuse de voir ses qualités d’entrepreneur ainsi reconnues par la Commission d’agréation fédérale.
 
VIVAQUA examine d’ores et déjà les avis de marchés dans le cadre de sa stratégie d’extension de ses activités.


20 juin 2012
Plan des fontaines d’eau potable à Bruxelles: VIVAQUA participe

 
VIVAQUA soutient l’action de l’ASBL ‘Infirmiers de rue’ en vue de promouvoir la consommation d’eau auprès des personnes en grande précarité.
 
VIVAQUA finance, pour partie, l’affichage du plan des fontaines d’eau potable et des toilettes gratuites en Région de Bruxelles-Capitale. Elle a vu dans l’initiative d’Infirmiers de rue une manière de réaliser une de ses missions : soutenir les plus démunis et agir en faveur du droit à l’eau.
En 2013, VIVAQUA ira plus loin puisqu’elle compte installer une ‘maison de l’eau’, fontaine couverte proposant de l’eau potable tempérée, rafraîchie ou pétillante, aux abords de son siège social.



08 juin 2012
VIVAQUA: service accru

 
Bilan de VIVAQUA pour 2011: production stable - investissements en hausse afin de moderniser les réseaux/installations et améliorer la qualité de l'eau – augmentation de 13,55% du chiffre d'affaires
 
Des Belges économes
En 2011, VIVAQUA, qui fournit de l'eau potable à quelque 2,25 millions de personnes, a produit 137,6 millions de m³. Sa production totale d'eau reste constante malgré l'augmentation de la population desservie, ce qui confirme que le Belge utilise l'eau du robinet de manière rationnelle.  
 
De l'eau de qualité
La qualité de l'eau fournie par VIVAQUA est garantie par des contrôles constants: plus de 285.000 analyses ont été réalisées en 2011.
VIVAQUA entend pouvoir répondre à une législation qui continue à se renforcer. En 2011, elle a inauguré une nouvelle usine à Ecaussinnes où sont traitées les eaux originaires de la région de Mons par nitrification biologique dans du charbon actif en grains.  
 
Des égouts en meilleur état
En Région de Bruxelles-Capitale, VIVAQUA doit réhabiliter 25 km d'égouts/an. Pour déterminer les travaux à effectuer en priorité, elle continue l'inventaire du réseau d'égouttage et a réalisé en 2011 l'état des lieux de 71 km d'égouts bruxellois.
 
La lutte contre les inondations
Dans le cadre de la lutte contre les inondations, VIVAQUA a poursuivi la construction des bassins d'orage sous l'avenue des Myrtes à Molenbeek et sous la place Saint-Job à Uccle. Un "Monsieur inondation" est chargé de rassembler les données cartographiques et statistiques et d'informer les communes dans le cadre des inondations.
 
Le prix de l'eau sous contrôle
VIVAQUA met tout en œuvre pour maîtriser ses coûts et garantir le droit à l'eau. En 2011, le prix de vente aux communes associées s'élevait à 0,7047 €/m³.
Malgré la crise, les interruptions de fourniture d'eau ont, dans une grande majorité des cas, pu être évitées grâce à l'octroi de plans de paiement et à la réglementation très stricte.
 
Une ouverture vers les jeunes
VIVAQUA a lancé, en collaboration avec l'ULB et la VUB, une chaire portant sur la gestion du cycle complet de l'eau. Pour sa première année, la chaire a attiré 36 étudiants en dernière année de master des facultés polytechniques.   
 
Une gestion durable
Le respect de l'environnement figure depuis toujours parmi les préoccupations de VIVAQUA. Bel exemple de cette politique, le nouveau siège social de VIVAQUA, situé 17-19 bd de l'Impératrice à 1000 Bruxelles, a été reconnu 'bâtiment exemplaire de l'éco-construction et de l'énergie'.
 
En bref et en chiffres
- Le 12 décembre 2011, VIVAQUA - la plus ancienne intercommunale belge du secteur de l'eau - a fêté son 120e anniversaire.
- Les activités de VIVAQUA couvrent l'ensemble du cycle de l'eau: production et distribution d'eau potable, assainissement et épuration des eaux usées.
- VIVAQUA est une intercommunale pure, active dans les trois Régions du pays et comptant 1.639 collaborateurs.
- En 2011, son chiffre d'affaires s'est élevé à 276.290.014 euros et ses investissements à 7.838.000 euros.

Vous trouverez le rapport d'activités de VIVAQUA sur le site www.vivaqua.be dans la rubrique Espace clients – Documentation


21 mars 2012
Pour la journée mondiale de l'eau, Manneken-Pis a revêtu la tenue d'un égoutier
 
Le 22 mars, Manneken-Pis, fontaine emblématique de l’esprit frondeur bruxellois, a porté le nouveau costume d’égoutier offert par VIVAQUA, l’intercommunale qui fournit l’eau potable à la Région de Bruxelles-Capitale et qui gère les réseaux d’égouts de la capitale.
 
La remise officielle du costume d’égoutier s’est déroulée à l’Hôtel de Ville de Bruxelles, en présence de la Présidente de VIVAQUA, Marie-Paule Mathias, du Directeur général de VIVAQUA, Christiane Franck, et d’une quinzaine d’égoutiers de l’intercommunale.  
 
Manneken-Pis s’est ainsi associé – à sa manière – à la Journée mondiale de l’eau.