Aller au contenu

Non.

Le réchauffement provoque des modifications dans la composition de l’eau. L’eau contient moins d’oxygène et son goût n’est pas agréable. De plus, des nitrites nocifs peuvent s’être formés

Par eau chaude, on désigne l’eau provenant d’un chauffe-eau (boiler) ou du préparateur d’eau chaude combiné au chauffage central. Cette eau n’a plus la qualité de l’eau potable, même si elle est refroidie par la suite. Le réchauffement provoque certaines modifications: tout d’abord, la quantité d’oxygène dans l’eau diminue et des nitrites, substances nocives pour la santé, peuvent se former. Le goût est altéré et, de plus, certaines bactéries profitent de la température favorable pour se développer, surtout dans les parties du circuit dans lesquelles l’eau est tiède plutôt que vraiment chaude.

Ce risque est encore plus élevé dans les immeubles où il y a un système combiné pour le chauffage central (radiateurs) et la production d’eau chaude sanitaire. Les eaux de ces deux circuits peuvent entrer en contact si l’échangeur de chaleur qui les sépare est défectueux.

En outre, l’eau chaude accélère la corrosion. Elle dissout plus facilement certaines substances (cuivre, fer, nickel, zinc,…) des parois des chauffe-eau et des tuyauteries et peut donc contenir des traces importantes de ces métaux.

Conseils

Prenez toujours l’eau au robinet d’eau froide pour boire, pour cuisiner et même pour préparer des boissons chaudes. Si votre cuisine est équipée d’un robinet mélangeur, assurez-vous qu’il est en position “eau froide” et n’hésitez pas à laisser s’écouler le premier jet afin de purger le robinet

© 2021 Vivaqua | Cookie policy