Aller au contenu

Une trop forte ingestion de plomb est nocive, surtout pour les jeunes enfants. En grande quantité, le plomb provoque un empoisonnement qui peut être mortel dans les cas les plus graves. On parle alors de saturnisme. La contamination se fait de diverses manières. La contamination par l’eau est très rare car la législation est sévère: les distributeurs doivent prendre les mesures adéquates pour respecter les contraintes imposées par la Directive européenne. La teneur en plomb permise est à l’heure actuelle de 10 µg/l (pour 2013). Dans les habitations, le plomb provient principalement de la dégradation de vieilles peintures.

L’eau fournie par VIVAQUA ne contient pas de plomb (la teneur est inférieure à 1µg/l).

En Région de Bruxelles-Capitale, il n’y a pas de conduites de distribution en plomb mais il subsiste d’anciens raccordements en plomb. L’eau produite par VIVAQUA ne contient pas de plomb, les traces éventuelles de cette substance proviennent donc du raccordement et surtout des conduites intérieures en plomb ou en matériaux contenant ce métal. Les installations intérieures en plomb ne sont pas de la responsabilité du distributeur.

Conseils

  • Laissez s’écouler l’eau pendant quelques minutes de façon à ne pas consommer de l’eau qui est restée quelques heures dans les tuyaux intérieurs.
  • Remplissez des carafes pendant la journée, lorsque les conduites ont été bien rincées, et conservez-les au frigo.
  • La qualité de l’eau joue un rôle important. Les sociétés de distribution s’efforcent d’ajuster la composition de l’eau de manière à ce qu’elle dissolve peu (ou pas du tout) le plomb provenant des parois des tuyauteries. Dans les logements qui ont encore des canalisations en plomb, il est fortement conseillé de ne pas installer d’adoucisseur. Cela pourrait modifier les caractéristiques de l’eau.

© 2021 Vivaqua | Cookie policy