La production d’eau potable

VIVAQUA capte des eaux souterraines et de surface et leur applique un traitement approprié.

VIVAQUA dispose de 26 sites de captage en Belgique. Ils sont répartis dans 5 provinces et 6 aquifères. L'eau produite par VIVAQUA provient surtout de la Région wallonne. Mais VIVAQUA possède également des captages dans la Forêt de Soignes, dans le Bois de la Cambre et à Zaventem.

Environ 70% des eaux recueillies par VIVAQUA sont des eaux souterraines. Souvent naturellement pures, elles ne nécessitent pas ou peu de traitement. VIVAQUA assure la protection de ses eaux souterraines.

Environ 30% des eaux recueillies par VIVAQUA sont des eaux de surface (Meuse). Un traitement complet permet de potabiliser l'eau de Meuse et d'obtenir une eau d'une qualité équivalente à celle des eaux souterraines.

Le Laboratoire de VIVAQUA atteste la qualité de l'eau fournie et vérifie la potabilité des eaux distribuées. Il développe également de nouvelles méthodes d'analyses en fonction de l'évolution des normes et participe aux études concernant la modernisation des traitements.

 

Les captages d’eau souterraine

- Sables bruxelliens (Région bruxelloise et Brabant wallon)

Au sud de Bruxelles (Bois de la Cambre, Forêt de Soignes, Braine-l’Alleud, Plancenoit, Vieux-Genappe et Waterloo), une trentaine d’installations de captage (puits, galeries,…) fournissent chaque jour quelque 45.000 m³ d’eau extraite des sables bruxelliens.

> Télécharger la fiche d’information sur les captages dans les sables bruxelliens

 

- Bassin du Bocq (Province de Namur)

VIVAQUA exploite plusieurs captages dans la vallée du Bocq (affluent de la Meuse), à Spontin, Crupet, Durnal et Lienne. Ces captages procurent un débit journalier de 34.000 à 55.000 m³, selon la richesse de la nappe, elle-même fonction des conditions climatologiques des dernières années.

> Télécharger la fiche d’information sur les captages dans le bassin du Bocq

 

- Bassin du Hoyoux (Provinces de Liège et Namur)

A Modave, Havelange et Marchin, VIVAQUA exploite les sources du Hoyoux, affluent de la Meuse.

Le captage de Modave, mis en service en 1922, est le principal captage d’eau souterraine de Belgique. Il fournit entre 53.000 et 80.000 m³ d’eau par jour, selon la richesse de la nappe.

> Télécharger la fiche d’information sur le captage de Modave

Pour protéger les eaux de cet important captage, VIVAQUA a constitué une zone de protection de 450 hectares, par l’acquisition progressive des terrains alentours. Ces terrains abritent notamment un remarquable château du 13ème siècle, accessible au public, une réserve naturelle gérée par Natagora, ainsi qu’un Centre Régional d’Initiation à l’Environnement (CRIE).

> Télécharger la fiche d’information sur le domaine de Modave

 

- Mine de Vedrin (Province de Namur)

A Vedrin-Saint-Marc, à 5 km au nord de Namur, VIVAQUA exploite l’eau d’une ancienne mine de pyrite (minerai de fer), mise en service au 17ème siècle puis abandonnée pour cause d’infiltrations d’eau.

Télécharger la fiche d’information sur la mine de Vedrin

Les eaux recueillies dans la mine sont naturellement riches en fer. Elles sont traitées par un procédé mis au point par VIVAQUA pour assurer une qualité optimale. L’usine de captage et de traitement des eaux de Vedrin fournit en moyenne 30.000 m³ d’eau potable par jour.

> Télécharger la fiche d’information sur le procédé de captage et de traitement de l’eau de Vedrin

 

- Région de Mons

La région de Mons compte 19 captages, à Ghlin (5 puits), Nimy (9 puits) et Havré (5 puits). Ils fournissent en moyenne 50.000 m³ d’eau potable par jour – jusqu’à 105.000 m³ en cas de demande importante. Leurs eaux sont traitées à l'usine de nitrifiltration d'Ecaussinnes. Elles alimentent les réservoirs du Roeulx (40.000 m³).

Télécharger la fiche d’information sur les captages de la région de Mons

> Télécharger la fiche d'information sur l'usine de nitrifiltration d'Ecaussinnes

- Carrières (Provinces du Hainaut et de Namur)

A Ecaussinnes, Ligny et Saint-Martin, l’accumulation de venues d’eau naturelles dans des carrières désaffectées procure à VIVAQUA d’importantes réserves, rapidement mobilisables pendant les périodes de forte consommation.

Télécharger la fiche d’information sur les captages d'eau en carrières

 

Les captages d’eau de surface

- Site de Tailfer (Lustin – Province de Namur)

L’installation de Tailfer transforme l’eau brute de la Meuse en eau potable. Elle peut fournir 180.000 m³ d’eau potable par jour (240.000 en régime de pointe). Elle intervient pour environ 30% dans la production totale de VIVAQUA. L’eau captée en Meuse fait l’objet de diverses étapes de filtration, traitement et contrôle avant d’être injectée dans les réseaux d'adduction et de distribution.

>  Télécharger la fiche d’information sur les captages d'eau de surface