La politique environnementale de VIVAQUA

Pour fournir une eau naturellement pure, VIVAQUA protège l’environnement direct et indirect de ses réserves en eau en créant des zones de prévention.

Le fonctionnement de l’entreprise est aussi axé sur la protection de l’environnement :

  • VIVAQUA utilise les énergies renouvelables
  • VIVAQUA favorise les déplacements moins polluants
  • VIVAQUA limite les déchets et favorise leur recyclage & revalorisation
  • VIVAQUA obtient le label "entreprise éco-dynamique"

Le nouveau Siège social ‘VIVAQUA Court’, près de la Gare Centrale, fait partie des ‘bâtiments exemplaires de l’éco-construction et de l’énergie’ reconnus par la Région de Bruxelles-Capitale. Il a été rénové en 2009-2010 sur base des meilleures technologies vertes disponibles. Avec son isolation très performante, sa chaudière à condensation, les plafonds climatiques, la façade double peau et le système de récupération de la chaleur, il répond aux standards écologiques et environnementaux.

 

Les zones de prévention

Ainsi, dans les trois régions où elle capte ou achemine de l’eau, VIVAQUA crée des zones de prévention et sensibilise le grand public à la protection des ressources en eau.

L’environnement direct des installations de captage et d’adduction gravitaire peut avoir une influence sur la qualité de l’eau. Pour préserver ces zones, VIVAQUA a acquis plus de 1.500 hectares de terrains autour de ses installations. Elle y interdit toute activité humaine non liée à la production et la distribution d’eau. 

Télécharger la fiche d’information sur la protection des captages

Dans les zones sensibles, VIVAQUA a mis en place un système de surveillance permanente par des ‘cantonniers’ qui veillent au respect de l'environnement et à la sécurité des installations. Chaque jour, ces collaborateurs de VIVAQUA vérifient également l’apparence, l’odeur et le goût de l’eau qui transite dans certaines zones.  

A Modave, VIVAQUA s’est associée à Natagora pour créer, dans la zone de protection qui entoure le captage, une réserve naturelle accessible au public, ainsi qu’un Centre Régional d’Initiation à l’Environnement (CRIE). Modave contribue à sensibiliser le grand public à la préservation des richesses naturelles et de l’environnement au sens large.

> Télécharger la fiche d’information sur le domaine de Modave

Vous habitez en Région wallonne, à proximité d’un site de captage ou d’une conduite qui achemine l’eau potable produite par VIVAQUA? La  proximité de ces installations impose des mesures de protection, afin de préserver la qualité de l’eau potable.

> Pour en savoir plus, téléchargez notre brochure.

 

Les énergies renouvelables

Depuis novembre 2009, l’électricité utilisée par trois sites de captage (représentant à eux seuls plus de 70% de la consommation totale d’électricité de VIVAQUA) provient de sources d’énergie renouvelable ou de cogénération à haut rendement (Label Garanti d’Origine).

En dehors de l’électricité qu’elle achète, VIVAQUA multiplie les initiatives pour exploiter certaines énergies alternatives. A Anderlecht, où elle exploite une installation de dégrillage de la Senne, son bâtiment est chauffé grâce à une pompe à chaleur eau-eau qui récupère l’énergie calorifique de la Senne. La pompe affiche un rendement de 400%.

Sur le site de Zaventem une pompe à chaleur (eau-eau) récupère les calories d’une conduite d’adduction d’eau toute proche. Cette pompe contribue à chauffer le bâtiment abritant une quarantaine d’agents. Ce même site est équipé de plus de 500 m² de panneaux photovoltaïques qui fourniront une partie de l’électricité du bâtiment.

 

La mobilité

Plus d’un tiers de membres du personnel utilisent des moyens moins polluants que la voiture pour se rendre au travail.

VIVAQUA favorise les déplacements moins polluants de différentes manières :

  • fiches d’accessibilité des principaux sites VIVAQUA reprenant les accès et horaires des lignes de métro, tram et bus
  • situation privilégiée du Siège social – à 100 m de la Gare Centrale
  • mise en place d'un Plan de Déplacement d'Entreprise prévoyant des 'incitants' financiers pour l'utilisation de moyens de transport moins polluants pour les déplacements domicile-travail. Entre 2006 (année où elle a été mise en œuvre) et 2010, cette mesure a permis de réduire de 200 tonnes/an les émissions de CO2
  • vélos à assistance électrique disponibles sur certains sites, pour se rendre aux réunions hors du site ou superviser les chantiers proches.

La gestion des déchets

VIVAQUA tente de favoriser la prévention de déchets. Elle privilégie l’emploi de produits durables (l’usage unique est proscrit), composés si possible de matériaux recyclés, renouvelables ou recyclables. Les fournisseurs sont invités à éviter le suremballage et à utiliser des emballages consignés (europalettes par exemple) ou entièrement recyclables.

Depuis 2010, VIVAQUA généralise l’utilisation d’huile hydraulique biodégradable pour ses engins de chantier. Outre sa capacité à s’éliminer sans effet dommageable sur le milieu naturel, elle a une durée de vie plus longue que les huiles classiques.

Plus de 25 types de déchets sont triés et orientés vers des filières adaptées, en vue d’un recyclage, d’une revalorisation ou d’un traitement adéquat, avec le moins de transport possible.

 

Le label "entreprise éco-dynamique"

Plusieurs sites VIVAQUA ont obtenu le label "entreprise éco-dynamique". Ce label est décerné par Bruxelles Environnement aux entreprises de la Région bruxelloise qui réalisent des efforts particuliers en matière de gestion environnementale. Début 2011, 4 sites bruxellois ont déjà obtenu le label. Les démarches sont en cours pour les autres sites.